Mark Isham

Biographie

Mark Isham est né à New York de parents musicien et professeur. Il étudie la musique classique dès son plus jeune âge (trompette, violon et piano), avant de rejoindre divers groupes dont "Beefy Red" à San Francisco, avec lequel il restera jusqu'en 1972. Très vite, il développe sa propre identité musicale, un univers de jazz psychédélique où les instruments classiques se mêlent à des expérimentations aux synthé. Il se fait ainsi un nom dans le mouvement jazz progressif et sort trois albums entre 1976 et 1979. Son admiration sans borne pour Miles Davis l'accompagne et ne le quittera pas. Dès l'aube d'une renommée naissante, il s'oriente dans l'accompagnement d'artistes aussi divers que Bruce Springsteen, Ziggy Marley ou Van Morrison groupe avec lequel il collaborera pour l'enregistrement de cinq albums. Son premier album solo "Vapor Drawings", sort en 1983 et mélange des phases de jazz moderne à des sessions électroniques pour composer l'ensemble pour le moins expérimental qui le définit. C'est à ce moment que sa carrière s'oriente vers ce qui deviendra alors l'essentiel de son travail : compositeur pour le cinéma.

Mark Isham débute en 1983 avec Un Homme parmi les loups de Carroll Ballard, un drame inspiré d'une histoire vraie. Après des films quelque peu oubliés, sa première partition remarquée est celle du Mystère von Bulow (1990) de Barbet Schroeder. Grâce à elle, il décroche l'année d'après le poste pour Point break, premier succès au box-office qui lui permet d'acquérir une vraie reconnaissance.

Les portes du succès s'ouvrant, il ne renie pas pour autant son goût pour des productions plus "indépendantes" et s'engage sur des projets audacieux tels que Le Petit homme (1992), première réalisation de Jodie Foster, Des souris et des hommes adaptation du célèbre roman de John Steinbeck la même année, ou encore Et au milieu coule une rivière (1993), première réalisation de Robert Redford. L'entente entre les deux hommes est telle qu'ils se retrouvent sur Quiz Show en 1994 puis sur le très politique Lions et agneaux en 2007.

Mark Isham maintient une exigence de qualité dans ses choix, tout en accompagnant dans le temps les carrières respectives de plusieurs réalisateurs qu'il apprécie. Il retrouve notamment Jodie Foster en 1995 sur Week-end en famille, Robert Altman pour Short Cuts (1994) et The Gingerbread Man (1998) ainsi que, plus récemment, Paul Haggis et ses films Collision (2005) et Dans la vallée d'Elah (2007). Notable est également sa participation au projet d'un autre "maître" d'Hollywood, Brian De Palma, pour lequel il compose la musique de l'adaptation du roman éponyme de James Ellroy, Le Dahlia noir en 2005. Il se distingue également pour ses compositions dans le remake du film d'Abel Ferrara vu par une autre figure de renom, Werner Herzog: Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans en 2008. Deux ans après, Mark Isham est à l'affiche d'une nouvelle reprise d'un autre classique mais d'un genre différent avec The Crazies, remake du film d'horreur de 1973 de George Romero.

A composé la musique de