The Women

Affiche The Women
Réalisé par Diane English
Pays de production U.S.A.
Année 2008
Durée
Musique Mark Isham
Genre Comédie, Drame
Distributeur TFM Distribution
Acteurs Annette Bening, Meg Ryan, Eva Mendes, Jada Pinkett Smith, Candice Bergen
N° cinéfeuilles 590
Bande annonce

Critique

Riches et belles, talons hauts et sacs griffés, elles hantent les rayons chics de Saks Fifth Avenue à Manhattan. Quand elles ne courent pas les rayons, les copines se font faire les ongles dans le salon de beauté du grand magasin et se perdent en commérages pendant que les hommes de leur vie, invisibles pendant tout le film, sont censés gagner de l’argent, beaucoup d’argent. Depuis que l’une d’elles, Sylvie Fowler (Annette Bening) a découvert l’infidélité du mari de sa meilleure amie Mary Haines (Meg Ryan) avec une vendeuse en parfumerie plutôt canon, Crystal Allen (Eva Mendes), les cancans vont bon train. De confidences en gaffes, Mary Haines découvre vite son infortune. Sur le conseil de sa bande de copines et de sa mère (Candice Bergen), qui en connaît un rayon sur les maris volages, elle se réfugie dans le Maine pour méditer sa riposte.

Avec le casting de rêve qu’a réussi à obtenir Diane English, on s’attendait à ce que ce remake du film de George Cukor, datant de 1939, pétille comme du champagne. A part quelques traits d’humour et l’ébauche d’un portrait sur l’amitié qui lie des femmes entre elles et leur permet de traverser les coups durs, le film de la réalisatrice américaine ne fait ni bulles ni étincelles. On ne s’y amuse pas, ni à se trouver des complicités avec les héroïnes, comme on le fait avec les supernanas de la série télévisée «Desperate Housewives», moins glamour peut-être mais plus déjantées, et tellement attachantes. Le film de Diane English conforte de façon caricaturale les clichés sur les femmes. De quoi énerver celles qui ont la fibre un tant soit peu féministe.