Adèle Haenel

Photo de Adèle Haenel

Biographie

Adèle Haenel commence sa carrière par le théâtre avant d'être repérée, à l'âge de 13 ans, par le cinéaste Christophe Ruggia pour jouer dans le film Les Diables (2002), aux côtés d'un autre acteur qui débute : Vincent Rottiers. Après une pause de 5 ans, la jeune actrice revient au cinéma dans Naissance des pieuvres, premier film de Céline Sciamma. Ce rôle lui permet d'être nominée pour la première fois aux César, dans la catégorie Meilleure espoir.


En 2011, elle est à l'affiche de En ville et fait partie du casting presque entièrement féminin de L'Apollonide - souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello. Sa prestation lui vaut une seconde nomination aux César ainsi que le Prix Lumière du Meilleur espoir féminin. Adèle Haenel poursuit sa jeune carrière avec Alyah (2012), où elle charme le dealer Pio Marmai, puis fait un tour dans les Trois Mondes de Catherine Corsini.


En 2014, elle décroche le César du meilleur second rôle féminin pour Suzanne de Katell Quillévéré, dans lequel elle joue la soeur de Sara Forestier. La même année, elle présente deux films à Cannes, Les Combattants, premier long remarqué de Thomas Cailley, qui repart multi-primé du festival, et L'Homme qu'on aimait trop d'André Téchiné, dans lequel elle donne la réplique à Guillaume Canet et Catherine Deneuve.


De plus en plus sollicitée en tant qu'actrice de premier plan, Adèle Haenel est à l'affiche des Ogres de Léa Fehner, film extrêmement bien reçu par la critique, puis se glisse dans la peau du personnage principal du nouveau long métrage des frères Dardenne, La Fille inconnue. Elle y campe une médecin se sentant coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. 

A joué dans