En liberté !

Affiche En liberté !
Réalisé par Pierre Salvadori
Titre original En liberté !
Pays de production France
Année 2017
Durée
Musique Camille Bazbaz
Genre Comédie
Distributeur Filmcoopi
Acteurs Vincent Elbaz, Audrey Tautou, Adèle Haenel, Pio Marmai, Damien Bonnard, Jackee Toto
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 800
Bande annonce

Critique

Prix SACD au Festival de Cannes

Il faudrait compter combien de fois est prononcé le mot «putain» dans ce film, cela donnerait une idée de la qualité des dialogues. Le reste est à l’avenant. Le décor, mis à part le beau jardin qui enserre la maison d’Antoine, se partage souvent entre le train fantôme d’une fête foraine et un salon de pornographie. Les séquences se diluent à l’infini, on fait dans l’anecdote, on se répète. La farce est lourde. Par exemple, la police ne prend jamais au sérieux le psychopathe qui vient plusieurs fois se livrer après avoir tronçonné l’un ou l’autre de ses proches. Certes, la mise en scène est rythmée, et après? Cela suffit-il à en faire un bon film?

L’histoire met en scène Yvonne, veuve d’un policier qu’elle découvre ripoux. A cause de lui, un homme innocent de 26 ans vient de passer huit ans en prison. Libéré, Antoine est rongé par la colère et se venge à toute occasion. Yvonne, qui endosse la culpabilité de son mari, le défend à tout prix. N’est-il pas normal qu’il fasse payer l’injustice dont il a été victime?

 L’argument est intéressant et pourrait aboutir à un vrai bon film. Mais il n’est exploité que pour faire rire de la plus grotesque façon. Il semble pourtant qu’il y soit parvenu. Présenté à la Quinzaine des réalisateurs du dernier Festival de Cannes, il a reçu les louanges de la presse française. Le Monde par exemple, avoue que «La critique la plus difficile à écrire est celle d’une comédie vraiment drôle». Et bien non, il n’y a rien de drôle dans ce En Liberté!, plus versé dans la vulgarité que dans la psychologie.


Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 3
Nadia Roch 5
Blaise Petitpierre 17