Toby Kebbell

Photo de Toby Kebbell

Biographie

Originaire de Pontefract dans le comté du Yorkshire de l'Ouest, Toby Kebbell est le quatrième d'une fratrie de cinq enfants. Né d'un père ingénieur et d'une mère à la fois cuisinière et jardinière-paysagiste, ces derniers divorcent alors que le garçon n'est âgé que de dix-huit mois. Il grandit alors aux côtés de sa mère dans le Nottinghamshire, un comté d'Angleterre qui doit sa réputation à la légende de Robin des bois.


A l'âge de dix-sept ans, il intègre le Central Television Workshop, un atelier qui forme les jeunes acteurs à la scène et au cinéma. C'est d'ailleurs au cours de cet apprentissage que celui-ci se fait repérer par le réalisateur britannique Shane Meadows, qui lui confie le rôle d'Anthony, une victime vengée par son frère aîné après avoir été abusé par des dealers de drogue, dans le thriller indépendant Dead Man's Shoes (2004).


Après cette prestation remarquée, c'est sans grandes difficultés que Toby Kebbell gagne de nouveau les écrans. Et pas chez n'importe qui puisqu'il se fait engager par Oliver Stone pour son biopic historique Alexandre, où il incarne Pausinas, le meurtrier de Philippe II de Macédoine, le père d'Alexandre le Grand. Puis, Woody Allen juge inutile de lui faire passer une audition et l'intègre directement au casting de Match Point (2005) où il campe un agent de police.


Sa notoriété monte en flèche avec le polar britannique RockNRolla (2008) de Guy Ritchie. Pour se glisser dans la peau de Johnny Quid, une rock star dopée au crack, le comédien s'engraisse pendant sept jours pour ne manger qu'un très petit repas par jour pendant les neuf semaines qui suivent, finissant par perdre dix kilos. Pour les besoins de ce film déjanté, l'acteur apprend également à jouer du piano et à utiliser un semi-automatique : un travail de préparation lui valant les éloges du journal Le Sun, qui lui décerne le prix du meilleur acteur.


Cette métamorphose physique couplée à la justesse de ses prestations précédentes lui valent une nomination au BAFTA Awards dans la catégorie "star montante". Les tournages s'enchaînent alors pour lui : il se retrouve en 2010 aux castings de deux productions signées Jerry Bruckheimer : Prince of Persia : les sables du temps où il incarne un des frères de Darstan (Jake Gyllenhaal) et apprend à monter à cheval pour l'occasion, ainsi que L'Apprenti Sorcier avec Nicolas Cage.


Le comédien anglais joue avec les plus grands dont Steven Spielberg, qui fait appel à lui pour son Cheval de guerre. Après Alexandre (2004), il interprète de nouveau un rôle de meurtrier, John Wilkes Booth, l'assassin de Lincoln, dans La Conspiration (2011) de Robert Redford, renoue avec le péplum dans La Colère des Titans et le milieu de la drogue avec Cartel (2013) de Ridley Scott.


A l'été 2014 et grâce à la performance capture, Toby Kebbell devient Koba, un gorille dans La Planète des singes : l'affrontement. L'acteur enchaîne ensuite les blockbusters à un rythme impressionnant puisqu'on le retrouve à l'affiche des 4 Fantastiques, Warcraft : Le commencement, Ben-Hur et Kong : Skull Island.


Marie Ponchel

A joué dans