Destroyer

Affiche Destroyer
Réalisé par Karyn Kusama
Titre original Destroyer
Pays de production U.S.A.
Année 2018
Durée
Musique Theodore Shapiro
Genre Policier, Thriller, Drame
Distributeur Elite
Acteurs Nicole Kidman, Toby Kebbell, Scoot McNairy, Sebastian Stan, Bradley Whitford, Tatiana Maslany
Bande annonce

Critique

Nicole Kidman est (presque) méconnaissable. Elle tient dans Destroyer un rôle à contre-emploi, celui d’Erin Bell, une policière à bout de forces physiques et psychiques.

La réapparition de Silas (Toby Kebbell), un chef de bande sorti de prison, fait ressurgir un passé fort lourd. Tout se déclenche au moment où Erin reçoit par la poste un billet de banque coloré, réveillant en elle la période où elle fut conduite à infiltrer un gang de braqueurs californiens et, entreprise qui se solda par un échec total.

Hier et aujourd’hui se tissent alors pour mieux confondre le spectateur qui s’enfonce peu à peu dans un univers glauque dans lequel il ne plonge qu’en raison de l’actrice, qui en fait bien assez. Et comme si une enquête trouble et parfois peu convaincante - par exemple lorsque son coéquipier accepte de la laisser jouer en solo et de ne pas suivre ses traces - ne suffisait pas, s’y ajoute un irrésistible désir de rédemption parentale à l’égard d’une enfant devenue adulte et confiée volontairement à son père.

En fin de compte, ce film de Karyn Kusama, réalisatrice couronnée pour Girlfight en 2000, est moins un thriller que le drame d’une femme incapable de se débarrasser des démons qui l’habitent et transforment en champ de mines sa vie professionnelle et personnelle. En conséquence, même si l’on accompagne Erin dans sa quête vers elle-même et pour sa fille qu’elle ne sut aimer et qui ne veut plus entendre parler d’elle, on éprouve bien peu de compassion pour qui que ce soit. Car, malgré la qualité d’interprétation des acteurs, l’émotion n’est guère au rendez-vous dans ce film où la violence semble l’unique forme d’expression.


Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Serge Molla 12