Jessica Alba

Photo de Jessica Alba

Biographie

Décidée à devenir actrice dès son plus jeune âge, Jessica Alba a douze ans lorsqu'elle entame ses premiers cours de comédie. En 1993, elle décroche un petit rôle dans Camp nowhere, une prestation qui ne nécessite que deux semaines de tournage. Mais le destin en décide autrement : à la suite du désistement d'une des actrices principales, le réalisateur fait appel à elle pour la remplacer, séduit, dit-on, par l'éclat... de sa chevelure !

Après ces débuts peu orthodoxes sous les feux des projecteurs, la carrière de Jessica Alba se poursuit lentement mais sûrement. Quelques spots publicitaires et séries télévisées populaires (Flipper, Beverly Hills) rythment ainsi un parcours régulier et sans heurts. Au cinéma, elle trouve ses premiers rôles d'importance en 1999 dans les comédies P.U.N.K.S. et College attitude, aux côtés de Drew Barrymore.

Mais c'est à partir de 2000 que Jessica Alba accède à la consécration en tenant la vedette de la série Dark angel. Sa carrière boostée sur grand écran, elle incarne une star de hip-hop en devenir dans Honey (2004) et fait tourner la tête de Bruce Willis en interprétant une sensuelle strip-teaseuse dans le déjanté et très sombre Sin City (2005) de Robert Rodriguez. Sa plastique parfaite ne passe dès lors plus inaperçue et lui permet d'enfiler la combinaison moulante de la Femme Invisible dans Les Quatre Fantastiques (2005) et d'évoluer dans les eaux profondes du film d'aventure Bleu d'enfer.

Après être redevenue invisible pour Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent (2006), Jessica Alba s'illustre au générique de la comédie Charlie, les filles lui disent merci. En 2008, elle noircit son cinéma avec le film fantastique The Eye, réalisé par les Français David Moreau et Xavier Palud. Dans ce remake du thaïlandais The Eye des frères Danny et Oxide Pang, elle incarne une jeune aveugle subissant une greffe des yeux et étant en proie à d'étranges visions. Plus tard dans l'année, elle retrouve un registre plus léger en recevant les drôles de cours d'un Love Gourou incarné par Mike Myers.

Après une participation au film choral Valentine's Day de Garry Marshall, l'actrice rejoint le casting de The Killer Inside Me de Michael Winterbottom, dans lequel elle se fait violemment massacrer par le redoutable tueur en série campé par Casey Affleck. Elle retourne ensuite à la comédie en jouant dans Mon beau-père et nous, draguant un Ben Stiller qui lui résiste malgré sa beauté fatale. Plus tard, la belle réendosse son rôle de Sartana, une femme d'action dans Machete Kills (2013), pour ensuite retrouver celui de Nancy Callahan dans Sin City : j'ai tué pour elle (2014).

A joué dans