The Amazing Spider-Man 2: Le destin d'un héros 3D

Affiche The Amazing Spider-Man 2: Le destin d'un héros 3D
Réalisé par Marc Webb
Pays de production U.S.A.
Année 2014
Durée
Musique Hans Zimmer, Pharrell Williams, Johnny Marr
Genre Action, Fantastique, Aventure
Distributeur universal
Acteurs Campbell Scott Michael, Jamie Foxx, Andrew Garfield, Emma Stone, Dane DeHaan
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 701
Bande annonce

Critique

Aucune surprise, on a ce qu'on est venu voir avec Spider-Man, l’un des plus célèbres super-héros de Marvel Comics avec Hulk, Thor ou Ghost Rider. Ça saute, ça vole, ça virevolte dans tous les sens. Techniquement, bien sûr, c'est parfait, et la 3D, souvent utilisée pour le prestige uniquement, ou pour l’anecdote, est  ici terriblement efficace. «Bon, pourquoi pas?», se dit-on. On se laisse volontiers prendre par la main et emmener dans ce scénario évidemment outrancier, alambiqué et sans grand intérêt. Même si lors de la première scène une petite énigme est posée, qui se résoudra lentement.

Dire que cela nous tient en haleine serait fort exagéré, mais cela fait durer une légère curiosité. L’action est trépidante, sans jamais céder le pas à la violence traumatisante, jeune public oblige. Mais le film dépasse largement les deux heures. Lorsqu'il nous semble être arrivé au bout et que l'histoire prend un nouveau tournant, on commence à trouver le temps long. Soulagement donc lorsque le récit s'interrompt net, annonçant évidemment une suite!
Andrew Garfield reprend le rôle de Peter Parker pour la seconde fois, après avoir pris le relais de Tobey Maguire. Il s’en tire d’ailleurs plutôt bien. L'excellent Jamie Foxx s'amuse dans un double rôle. Sally Field fait de la figuration. A noter l’apparition-éclair de la malheureusement toujours éclair Embeth Davidtz.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 12
Daniel Grivel 12