Emma Stone

Photo de Emma Stone

Biographie

Emma Stone grandit dans l’Arizona au sein d'une famille de la classe moyenne. Attirée par la comédie dès son enfance, elle exprime très jeune le désir de devenir actrice et joue dans les productions théâtrales de son école. A l’âge de 15 ans, elle utilise un powerpoint pour convaincre ses parents de la laisser vivre à Los Angeles. Bien que réticente au début, sa mère finit par accepter et part vivre à Hollywood avec elle. Sa carrière commence à la télévision par le biais d'une émission de télé-réalité qu'elle remporte et qui lui permet de tourner dans un pilote de série malheureusement peu convaincant. Elle multiplie ensuite les apparitions dans des séries telles que Malcolm, Médium, Lucky Louie ou Drive.

Dans le même temps, elle auditionne pour le rôle très courtisé de Claire Bennet dans la série fantastique Heroes, mais c’est finalement Hayden Panettiere qui est retenue. Après cette déconvenue, la jeune fille décide de se consacrer au cinéma, un choix payant puisque quelques mois après, elle fait ses débuts sur grand écran dans la comédie SuperGrave, produite par Judd Apatow. Elle y campe une adolescente que Jonah Hill tente de conquérir par tous les moyens. Le film rapporte plus de 120 millions de dollars au box-office.

Forte de ce succès, Emma Stone poursuit dans le registre de la comédie en apparaissant tour à tour dans Super blonde, Paper Man, The Rocker, et Bienvenue à Zombieland, succès surprise de 2009, dans lequel elle tente d'échapper à une horde de zombies en compagnie d'autres jeunes talents dont Jesse Eisenberg et Abigail Breslin.

En 2010, elle tient son premier rôle principal dans le teen movie Easy Girl. Son interprétation naturelle et enjouée d'une lycéenne victime des rumeurs les plus folles lui vaut des critiques élogieuses et une première nomination aux Golden Globes. Dès lors, la belle rousse, devient la nouvelle coqueluche d'Hollywood et apparaît dans trois films en 2011 : la comédie romantique Sexe entre amis, par le réalisateur de Easy Girl, le film choral Crazy, Stupid, Love et la comédie dramatique La Couleur des sentiments, où elle joue une jeune fille prête à briser les conventions de l’Amérique sudiste des 1960's.

Mais c'est l'année suivante qu'Emma Stone est au centre de toutes les attentions puisqu'elle décroche le rôle de Gwen Stacy, l'amoureuse de Peter Parker, alias Andrew Garfield, dans The Amazing Spider-Man (2012), le premier blockbuster de sa jeune carrière. Compte tenu du succès du film, elle rempile pour la suite, The Amazing Spider-Man : le destin d'un Héros, qui sort en salles en 2014. Entre temps, elle a retrouvé le réalisateur de Bienvenue à Zombieland pour Gangster Squad, un polar stylisé qui se déroule dans le Los Angeles des années 1940 avec Sean Penn et Ryan Gosling, puis a prêté sa voix à l'un des personnages principaux des Croods, film d'animation des studios ". 

Outre la suite de The Amazing Spider-Man, 2014 est marquée par sa première collaboration avec Woody Allen dans Magic in the Moonlight. Elle y incarne une jeune médium, dans le Sud de la France des années 1920, qu'un talentueux magicien, interprété par Colin Firth, soupçonne d'être une arnaqueuse et va tenter de démasquer avant d'en tomber amoureux.

2015 est une année chargée pour Emma Stone : elle est à l'affiche de Birdman du Mexicain Alejandro González Iñárritu. Filmé comme un seul "faux plan-séquence" de deux heures, Birdman lui vaut sa première nomination à l'Oscar de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle. Le long métrage, quant à lui, remporte quatre statuettes majeures, dont celle du Meilleur Film. Elle incarne la même année une jeune métisse hawaïenne pleine d'optimisme dans Welcome Back de Cameron Crowe et retrouve Woody Allen à l'occasion de L'homme irrationnel où elle joue une jeune étudiante en philosophie qui tombe amoureuse de son professeur névrosé incarné par Joaquin Phoenix.

Déjà très courtisée, Emma Stone connaît la consécration en 2017 avec la sortie de La La Land. Énorme succès public et critique, la comédie musicale de Damien Chazelle lui permet de retrouver pour la 3e fois Ryan Gosling après Crazy, Stupid, Love et Gangster Squad. Elle y dévoile ses talents de chanteuse et remporte l'Oscar de la meilleure actrice. Non contente de décrocher la statuette dorée, elle est par ailleurs l'actrice la mieux payée au monde cette année-là selon Forbes. Après les claquettes, elle s'essaie au tennis dans le biopic Battle Of The Sexes. Face à Steve Carell, elle incarne Billie Jean King, championne à trois reprises du Grand Chelem dans les années 70 qui s'est battue pour la reconnaissance du tennis féminin.

Auteur : Sophie Serbini

A joué dans