Hans Zimmer

Photo de Hans Zimmer

Biographie

Dès son plus jeune âge, Hans Florian Zimmer est un musicien autodidacte qui apprend le solfège et le piano en à peine deux semaines. Il commence alors sa carrière musicale à Londres en tant que compositeur de jingles et rejoint le groupe The Buggles. Leur chanson Video Killed the Radio Star devient le premier clip musical diffusé sur MTV en 1982.

Il apprend ensuite le métier de compositeur de musiques de films auprès de son mentor, Stanley Myers, avec qui il travaillera sur plusieurs films dont My Beautiful Laundrette de Stephen Frears en 1986. Le style de Hans Zimmer est rapidement reconnaissable par son alliance de musiques traditionnelles avec des instruments modernes.

C'est véritablement Rain Man (1989) de Barry Levinson qui révèle sa musique au grand public. Son célèbre thème, qui accompagne les deux frères sur leur chemin intiatique, lui vaut d'ailleurs une nomination aux Oscars.

Il est alors engagé sur plusieurs films à grands succès comme Jours de tonnerre (1990), Thelma et Louise (1991), Backdraft et True Romance (1993) jusqu'à la consécration en 1995 avec Le Roi Lion, pour lequel il décroche l'Oscar de la Meilleure Musique de film, un trophée qu'il partage avec Elton John.

Par la suite, ses compositions sont associés à tous les gros projets hollywoodiens et obtiennent pratiquement à chaque fois une nomination aux Oscars: Pour le pire et pour le meilleur (1998), La Femme du pasteur, La Ligne rouge (1999), Le Prince d'Egypte et Gladiator (2000). Ce dernier film marque d'ailleurs sa première collaboration avec la chanteuse Lisa Gerrard. Sa voix envoûtante et ses chants tribaux apportent une profonde tristesse au voyage de Maximus dans des musiques comme Sorrow ou Now we are free. Ils travailleront ensemble sur deux autres films : Mission : Impossible 2 et La Chute du faucon noir (2002).

Le Dernier samouraï, en 2003, marque sa centième composition, et depuis il participe aux grandes sagas hollywoodiennes comme la trilogie Pirates des Caraïbes (collaborateur sur le premier, compositeur attitré sur les deux autres), Da Vinci code, l'adaptation du best-seller controversé de Dan Brown, et le Batman version Christopher Nolan.

Marqué par son expérience avec Stanley Myers, il décide à son tour d'aider à lancer des compositeurs de talents. Il fonde le Label musical Média Ventures en 2003 sous lequel il regroupe des compositeurs comme Harry Gregson-Williams (Rock, les Shrek et Le Monde de Narnia), Nick Glennie-Smith(Bad boys), Klaus Badelt (Equilibrium, Miami vice) et John Powell (La Mémoire dans la peau, Happy Feet). Si Média Ventures a été renommé Remote Control Productions, on parle toujours de style "Media Ventures".

A composé la musique de