Le Prince Oublié

Affiche Le Prince Oublié
Réalisé par Michel Hazanavicius
Titre original Le Prince Oublié
Pays de production France
Année 2019
Durée
Musique Howard Shore
Genre Aventure, Comédie, Fantastique
Distributeur Pathé
Acteurs Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens, Sarah Gaye, Keyla Fala, Néotis Ronzon
Age légal 8 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 828
Bande annonce

Critique

Depuis la mort de sa compagne, Djibi (Omar Sy) élève seul sa fillette. Mais celle-ci grandit et, en devenant adolescente (Sarah Gaye), elle commence à trouver son père trop présent. Pour Djibi, le choc est important, il va devoir réaliser que sa petite Sofia n’est plus une enfant et découvrir qu’il n’a rien prévu pour occuper le vide qu’elle va lui laisser.

Joli sujet, difficile réalité qu’affrontent tous les parents, mais que Michel Hazanavicius traite avec lourdeur. Outre que le scénario est convenu, il est doublé par l’illustration de l’enfance en conte de fée, à la façon kitsch de Walt Disney. Ce conte est aussi celui que le père ressasse chaque soir pour endormir sa fille. Il y tient le rôle du «prince qui sauve la princesse» dans d’immenses studios de cinéma où évoluent toutes sortes de personnages farfelus.

Dans ce contexte laborieux, l’arrivée inopinée d’une voisine excentrique (Bérénice Bejo) ne fait qu’accentuer le désenchantement que suscite Le Prince oublié. A l’exception de la jolie relation qui soude Djibi et sa fille enfant, tout est exagéré. Les symboles sont criants, l’humour maladroit, les dialogues sans surprise et répétés à l’infini. Le réalisateur ne laisse aucune place à l’imagination du spectateur. Seuls triomphent les effets spéciaux - sans féerie - du conte; c’est une manière trop facile d’allonger la durée du film quand celui-ci manque de substance.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 6