5768
critiques de films depuis 1999

Atelier (L')

Bookmark and Share
Affiche
acheter le film sur Amazon
Réalisé parLaurent Cantet
Pays de productionFrance
Année2017
Durée01:53
GenreDrame
DistributeurAgora Films
ActeursMarina Foïs, Matthieu Lucci, Warda Rammach, Issam Talbi, Florian Beaujean
Age légal16 ans
Age suggéré16 ans
N° Ciné-Feuilles777
Critique

Laurent Cantet s’est toujours intéressé aux problèmes de société et à tous ceux qui essaient de les résoudre. Après Ressources humaines (2000) et L’Emploi du temps (2001), après la classe et les élèves d’Entre les murs (2008), où chacun était étiqueté et devait tenir son rôle, voici L’Atelier.

Dans son dernier film le cinéaste a convié une demi-douzaine d’adolescents, en échec scolaire ou professionnel, d’une vingtaine d’années, pour constituer un petit groupe expérimental de jeunes en quête de réinsertion sociale. Dans une sorte d’«atelier d’écriture», Olivia (Marina Foïs, excellente), jeune romancière, est chargée de motiver ces grands ados en discutant avec eux. Dans ce groupe on découvre un plaisantin sympathique, un musulman glandeur, une Française d’origine arabe et Antoine (Matthieu Lucci), mutique, peu coopératif, volontiers cassant et séduit par un mouvement politique d’extrême droite. C’est sur lui que le réalisateur va prioritairement braquer sa caméra, tandis qu’un lien d’attirance se noue peu à peu entre la romancière (auteur de polars) et le taiseux (enfermé dans son univers d’ennui et de refus). Tout cela ne se passera pas sans de nombreux conflits.

Le huitième film de Laurent Cantet est un film important, politiquement sensible, sur une forme de cassure qui s’est opérée entre le monde des intellectuels et une partie de la jeunesse qui a peur de l’avenir, qui en vient à mépriser «les élites» et à être tentée par l’extrémisme. Olivia cherche à aider ces jeunes, par l’écrit et par la concertation, en tentant de faire ressurgir chez eux le passé (on est à La Ciotat, et les chantiers navals de la ville ont fermé il y a 25 ans).

L’Atelier se présente comme un étonnant tableau d’une certaine France contemporaine, de ses conflits communautaires, de sa jeunesse inquiète. Les dialogues et les échanges de vues (parfois complexes) entre les différents protagonistes occupent une place très importante.
Les jeunes comédiens, tous non professionnels, sont remarquables et filmés à bonne distance. Un excellent film sur une réalité sociale et politique d’aujourd’hui.

Antoine Rochat


Après Entre les murs, Palme d’Or 2008, Laurent Cantet revient à Cannes avec ce nouveau film sélectionné dans « un Certain regard ». Olivia (Marina Foïs), romancière de polar, a pour mission d’animer un atelier d’écriture avec des jeunes en insertion, en quête de trouver leur voie dans la vie. L’action se passe à la Ciotat, cité ouvrière, traumatisée par la fin de son légendaire chantier naval. Le poids de ce lourd passé pèse sur cette jeunesse qui peine à percevoir des perspectives d’avenir. Antoine (Matthieu Lucci), adolescent vif et intelligent mais au bord de la dérive, s’oppose à Olivia et au groupe. Ses réactions animées par par la violence, témoin d’une certaine fragilité, vont inquiéter la romancière mais également l’interpeller.

On sent que cet atelier de littérature a pour but de donner avant tout la parole aux jeunes non pas pour réellement écrire un roman mais pour les aider à penser ensemble, à les forcer à faire des compromis. L’art de défendre ses idées mais également d’écouter les arguments des autres sont un apprentissage qu’ils découvrent à travers leurs échanges.

Laurent Cantet, durant le tournage du film, a posé un regard sur la jeunesse actuelle, qu’il résume en quelques mots : « j’ai le sentiment que de plus en plus de jeunes gens ont l’impression que les choses sont écrites, egt que la place qui leur est laissée ne coïncide pas avec leurs espoirs. Et puis, comment garder son enthousiasme, où trouver l’énergie nécessaire pour prendre sa vie en main, .pourquoi essayer quand on s’entend dire à longueur de temps que de toute façon, tout est foutu ».

Le cinéaste permet à ces adolescents de s’exprimer: le texte final écrit et lu par Antoine en dit long sur sur les angoisses qui habitent les protagonistes. Le spectateur suit cet atelier avec intérêt et plaisir…

Nadia Roch

Appréciations
NomNotes
Antoine Rochat 16
Georges Blanc 14
Nadia Roch 14
Photos et bande annonce

Synopsis
La Ciotat, un été. Antoine a accepté de suivre un atelier d?écriture où quelques jeunes en insertion doivent écrire un roman noir avec l?aide d?Olivia, une romancière reconnue. Le travail d?écriture va faire resurgir le passé ouvrier de la ville, son chantier naval fermé depuis 25 ans, toute une nostalgie qui n'intéresse pas Antoine.
© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro