Le Voyage du Prince

Affiche Le Voyage du Prince
Réalisé par Jean-François Laguionie, Xavier Picard
Titre original Le Voyage du Prince
Pays de production Luxembourg, France
Année 2019
Durée
Musique Christophe Héral
Genre Animation
Distributeur Agora
Acteurs Thomas Sagols, Célia Rosich, Gabriel Le Doze, Enrico Di Giovanni, Marie-Madeleine Burguet-Le Doze, Catherine Lafond
Age légal 6 ans
Age suggéré 6 ans
N° cinéfeuilles 825
Bande annonce

Critique

Le Voyage du prince est un film d’animation français mettant en scène la rencontre de deux singes anthropomorphes issus de cultures différentes. La touchante amitié qui se noue entre les deux protagonistes permet d’évoquer des problématiques diverses qui parleront aux enfants comme aux parents.

Le vieux prince d’un royaume inspiré de la Renaissance échoue sur le rivage d’une terre inconnue, après avoir tenté de traverser une mer gelée dans l’espoir d’entrer en contact avec d’autres peuples. Blessé, il est recueilli par Tom, un jeune singe appartenant quant à lui à une contrée rappelant plutôt le tournant du vingtième siècle et la modernité industrielle. Ces deux protagonistes vont apprendre à se comprendre - ils parlent deux langages différents -, avant de développer une forte amitié, alors que les parents adoptifs de Tom considèrent le prince comme une simple curiosité scientifique. Le vieux singe, curieux de découvrir la cité de son jeune compagnon, le convainc de la lui faire visiter, et en découvre les immeubles, les trams et la fête foraine avec une certaine fascination. Mais sa présence va perturber le fonctionnement implacable de cette ville…

Jean-François Laguionie développe dans ce nouveau long métrage l’univers qu’il avait créé dans Le Château des singes en 1999. Il renouvelle toutefois largement son esthétique, en créant des décors tout en pastel rappelant la technique de l’aquarelle. Le film est servi par une bande originale aux sonorités parfois douces, parfois épiques, signée Christophe Héral. La charmante amitié qui se développe entre les deux personnages permet d’aborder habilement des problématiques très actuelles: la question de la rencontre entre différentes cultures, tout d’abord, rendue possible par les efforts que font le jeune singe et le naufragé pour communiquer; celle de la peur de l’autre, ensuite, une peur instrumentalisée par le gouvernement intolérant du monde industriel dans lequel l’action se situe; la critique d’une modernité liée à un capitalisme effréné, enfin, qui se manifeste par la fuite des deux complices pour renouer avec la forêt dont ils sont issus, ce qui permet le développement en filigrane d’un propos écologiste. Ces différents aspects du film en font un divertissement plaisant pour les plus grands, alors que ses personnages attachants et pleins de poésie sauront sans aucun doute séduire les enfants.

Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Noé Maggetti 16