Angry Birds : Copains comme cochons

Affiche Angry Birds : Copains comme cochons
Réalisé par Thurop Van Orman
Titre original The Angry Birds Movie 2
Pays de production U.S.A.
Année 2019
Durée
Musique Heitor Pereira
Genre Animation, Comédie
Distributeur Sony
Acteurs Karin Viard, Bill Hader, Jason Sudeikis, Josh Gad, Leslie Jones (II), Rachel Bloom
Age légal 6 ans
Age suggéré 8 ans
N° cinéfeuilles 820
Bande annonce

Critique

Oiseaux et cochons, d’abord ennemis dans le premier opus, doivent s’allier pour combattre une nouvelle menace: les aigles. Après que leurs îles respectives se sont faites attaquer par des boules de glace géantes, les oiseaux Red, Bomb, Chuck et Silver ainsi que les cochons Leonard, Courtney et Garry partent à l’assaut afin d’arrêter la pimpante et machiavélique aigle Zeta, bien décidée à les chasser de leur chez-eux en vue d’y construire un complexe en son honneur.

Si le premier film pouvait laisser songeur, il ne reste ici presque plus aucune trace du jeu pour smartphone censé servir de base à ces adaptations, à part bien sûr dans le design des personnages ailés et à la queue en tire-bouchon. Cette nouvelle réalisation vise à faire plaisir au public enfantin - à qui il s’adresse en premier lieu - et aux parents qui l’accompagnent, à grands renforts de jeux de mots, de musiques entraînantes, de références cinématographiques ou à la pop culture actuelle. Si certaines plaisanteries sont plutôt sympathiques, d’autres au contraire sont assez violentes ou lourdes (mais ces dernières sont susceptibles de plaire aux petits spectateurs, que l’humour pipi-caca ne dérange en général pas). On peut également miser sur le succès que rencontreront les personnages des oisillons et des bébés cochons, si mignons et courageux. Cette suite propose également une bonne dose d’action et un petit discours sur l’esprit d’équipe, mais ce n’est pas sûr que le public en sorte plus inspiré. Il aura passé un bon moment, mais qui s’oublie bien vite. En somme, une suite pas vraiment indispensable.


Amandine Gachnang

Appréciations

Nom Notes
Amandine Gachnang 9