Fille du train (La )

Affiche Fille du train (La )
Réalisé par Tate Taylor,
Titre original The Girl on the Train
Pays de production U.S.A.
Année 2016
Durée
Musique Danny Elfman
Genre Thriller
Distributeur elitefilms
Acteurs Justin Theroux, Emily Blunt, Haley Bennett, Luke Evans, Rebecca Ferguson
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 755
Bande annonce

Critique

La Fille du train, adaptation du best-seller du même nom, s’inscrit pleinement dans la lignée de thriller sur papier glacé, comme le Gone Girl de David Fincher. Le film nous fait entrer dans la vie de trois femmes, Rachel, Anna et Megan, qui vont bientôt être liées par le drame. Toutefois, très rapidement, le récit se concentre autour du point de vue de Rachel (Emiliy Blunt, toujours aussi impressionnante), alcoolique ayant perdu mari, travail et adéquation avec le monde. Alors qu’elle prend chaque jour le train pour New York, elle observe un couple vivant au bord des voies, qui incarne pour elle l’amour idéal. Un jour, elle voit la jeune femme en train d’embrasser un autre homme que son mari et avec ses illusions bascule aussi sa vie, puisque celle qui la fascine tant est bientôt portée disparue.

Alors que l’intrigue promettait de faire la part belle aux femmes, il s’avère qu’hormis Rachel – personnage trouble et troublé qui nous touche tout en nous gardant à distance – les deux autres femmes servent surtout à incarner des stéréotypes (la mère de famille/la maîtresse) et n’ont finalement guère de poids dans le déroulement des événements. Pourquoi, dès lors, leur donner la parole dans les sortes de chapitres introductifs qui portent leurs noms ? Cette première simplification regrettable annonce au fond la suite : tous les moyens instaurés timidement pour animer l’intrigue ne sont jamais menés jusqu’au bout et le tout ne parvient donc pas entièrement à convaincre, malgré des acteurs plutôt bons et une ambiance palpable. Et puis, quel ennui que ces univers de banlieue froide et impersonnelle ! N’a-t-on pas compris depuis longtemps que le rêve américain n’est qu’une illusion ?

Adèle Morerod

Appréciations

Nom Notes
Adèle Morerod 11
Nadia Roch 14
Anne-Béatrice Schwab 14