Gardiens de la galaxie (Les)

Affiche Gardiens de la galaxie (Les)
Réalisé par James Gunn (II)
Titre original The Guardians of the Galaxy
Pays de production U.S.A., Grande-Bretagne
Année 2014
Durée
Musique Tyler Bates
Genre Science fiction, Action
Distributeur waltdisney
Acteurs Vin Diesel, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Chris Pratt, Dave Bautista
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 707
Bande annonce

Critique

Ce film est la nouvelle adaptation des célèbres comics américains par les studios Marvel. Série de films de super-héros démarrée en 2008 avec Iron Man. Si L'incroyable Hulk était assez plaisant, la débauche d'effets spéciaux ne parvenait pas à nous faire oublier la série télé fauchée et délicieusement rétro des années 80. Avec Les gardiens de la galaxie, l'intérêt de la nouveauté et la curiosité sont passés.
Deux bonnes idées dans le film. La première, le personnage du raton-laveur facétieux, qui s'éclate avec sa mitrailleuse à laser, et qui apporte la petite touche Disney à l'ensemble. La seconde, Peter Quille (Chris Pratt), le petit garçon devenu grand, enlevé par des aliens 25 ans plus tôt, continue de se passer ses vieilles cassettes d'enfant sur son antique Walkman. La bande-son est donc truffée de chansons de David Bowie ou des Jackson 5, parfaitement anachroniques dans cette histoire futuriste de guerre spatiale. À part ça et les effets spéciaux délirants, on a peine à se captiver pour l'histoire de ce héros qui recrute une équipe hétéroclite (un homme-arbre, un géant destructeur, une guerrière sensuelle et l’animal sus-mentionné) pour résoudre une énigme, échapper à ses poursuivants, honorer la mémoire de sa mère et atomiser les méchants. La bande dessinée, dans laquelle on peut aller beaucoup plus loin dans l’outrance sans que cela soit ridicule, donnera envie aux nombreux amateurs de super-héros de se ruer dans les salles, et ils seront sans doute comblés. Les autres somnoleront sans scrupules, malgré les sympathiques (mais très courtes) apparitions de Glenn Close et Benicio del Toro.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 12