Vilaine

Affiche Vilaine
Réalisé par Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit
Pays de production France
Année 2007
Durée
Musique Christophe Julien
Genre Comédie
Distributeur SND
Acteurs Pierre-François Martin-Laval, Marilou Berry, Frédérique Bel, Joséphine de Meaux, Thomas Ngijol
Age légal 7 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 582
Bande annonce

Critique

Mélanie Lupin (Marilou Berry) a toujours été une fillette un peu boulotte. Comme elle est trop gentille, sa mère, son patron - elle travaille maintenant dans un garage -, ses copines et ses voisins profitent largement d’elle. Jusqu’au jour où elle décide de devenir le méchant petit canard, celui qui fait le mal parce que ça lui fait du bien. Amélie Poulain, elle, on s’en souvient, tentait de faire le bien parce que cela lui faisait du bien… «On ne peut pas être rond dans un monde carré», explique Mélanie qui, renversant la vapeur, va prendre à rebrousse-poil tout son entourage. Elle ira jusqu’au bout des choses. Découvrant le pouvoir du «non», elle fera fi de tous ses vieux réflexes de gentillesse et d’apaisement.

«Il était une fois…» Le spectateur est averti: il s’agit d’un conte, avec son lot d’anachronismes, de situations farfelues, de dérives loufoques, le tout dans les décors d’une petite ville de province française. A côté de l’histoire de Mélanie, pivot du film, plusieurs autres pistes sont à suivre: celle du patron qui exploite son employée, tout en disant respecter les droits de l’homme («pour autant que ce soit au sens masculin du terme», ajoute-t-il), celles du trio infernal de trois copines malintentionnées qui finiront par payer très cher leur méchanceté, celles d’un sans-papiers débouté que Mélanie arrachera aux griffes de la police, celles de quelques autres encore.

Le film a parfois tendance à partir dans tous les sens, mais les cinéastes se débrouillent pour redresser la barre.

Le ton de VILAINE, tantôt burlesque et amusé, tantôt ironique et cynique, est bien trouvé et les coups de patte à destination de quelques sujets d’actualité font mouche. Comédie sans prétention, le film se laisse regarder avec plaisir. Comédienne pleine de verve et de dynamisme, Marilou Berry (que l’on a découverte dans COMME UNE IMAGE), confirme ici, dans un rôle d’antihéroïne fait sur mesure, un joli talent.

Antoine Rochat