Cash

Réalisé par Eric Besnard
Pays de production Suède
Année 2010
Durée
Musique Jon Ekstrand
Genre Thriller, Drame
Distributeur MK2 Diffusion
Acteurs Joel Kinnaman, Matias Padin, Dragomir Mrsic, Lisa Henni, Mahmut Suvakci
Age légal 12 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 567
Bande annonce

Critique

Solal (Clovis Cornillac) meurt assassiné pour avoir été insuffisamment méfiant. Cash (Jean Dujardin), son frère, homme charmant, intelligent, décide de le venger à sa manière, sans arme ni violence. Jonglant avec le charme et la séduction, le bluff et le mensonge, l’ami tantôt complice, tantôt traître, Cash surfe en toute bonne conscience dans la société des arnaqueurs, sachant perdre pour gagner plus. Une seule chose est sûre: à la fin, il y aura toujours un pigeon…

CASH a sa propre logique qui n’est pas celle de la clarté, mais bien celle de l’artifice, de la confusion. Une sorte de jeu au chat et à la souris entre filous en col blanc. Le casting est luxueux avec des comédiens qui jouent la séduction, en dégustation de champagne d’un bout à l’autre du film. Décor grand luxe, ambiance cinq étoiles enrobée d’une musique chatoyante: voilà l’écrin dans lequel enquêtent, espionnent des arnaqueurs de haut vol pour qui la vie est un théâtre, un jeu de pile ou face. L’intrigue tient à une succession peu limpide de machinations, de tromperies, de manipulations. Chacun pigeonne et se fait pigeonner, y compris le spectateur. Les dialogues sont sommaires, les non-dits ambigus.

Ce divertissement tronqué nous laisse un sentiment mitigé: une comédie où le comique est peu exploité, un thriller où le suspense est mou. En fait, un film en forme de coupe de champagne sans bulles!

Ancien membre