Arlington Road

Affiche Arlington Road
Réalisé par Mark Pellington
Pays de production U.S.A.
Année 1999
Durée
Musique Angelo Badalamenti
Genre Thriller
Distributeur PolyGram Film Distribution
Acteurs Jeff Bridges, Tim Robbins, Joan Cusack, Hope Davis, Mason Gamble
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 370
Bande annonce

Critique

Arlington road est un quartier résidentiel sis à la périphérie de Washington. Des gens à l'aise y vivent dans des cottages confortables, sans autrement s'intéresser aux autres. Jusqu'au moment où Michael Faraday, professeur d'université donnant des cours sur le terrorisme depuis que sa femme, agent du FBI, a été tuée lors d'une opération lancée contre des conspirateurs présumés, rentre chez lui et renverse presque un garçon divaguant au milieu de la rue, sous le choc d'une grave brûlure à une main et à un bras. Toutes affaires cessantes, il le mène aux urgences.

Se nouent alors de liens d'amitié avec les parents de la victime, Oliver et Cheryl Lang (Tim Robbins et Joan Cusack), et entre Oliver et Brady, le fils de Faraday. Mais, peu à peu, dans une ambiance assez paranoïaque, le professeur éprouve des doutes sur l'identité réelle de son voisin. Il entreprend une enquête en solitaire et entre dans un jeu où on ne sait pas toujours qui est le chat et qui est la souris.

Depuis l'éclatement du bloc soviétique, le cinéma US est à la recherche de nouveaux méchants. Ici, en l'occurrence, il s'agit du terrorisme intérieur, suite à l'attentat à l'explosif contre un bâtiment officiel qui fit une soixantaine de morts. Pour une fois, il n'y a pas de happy end, ce qui n'empêche pas le film d'être plus proche de la série Z que de la série B. Si Jeff Bridges est aussi expressif qu'une tête de veau sur un étal de boucher, Tim Robbins tire son épingle du jeu en personnage aussi ambigu qu'inquiétant.

Daniel Grivel