5768
critiques de films depuis 1999

Heures sombres (les)

Bookmark and Share
Affiche
Réalisé parJoe Wright
Pays de productionGrande-Bretagne
Année2017
Durée02:06
GenreBiopic, Historique, Drame
DistributeurUniversal
ActeursGary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn, Lily James, Ronald Pickup
Age légal12 ans
Age suggéré14 ans
Critique

Après avoir embrassé une carrière politique de près de 60 ans, Winston Churchill a incontestablement marqué l’histoire. Le cinéaste revient sur son action décisive portant sur la période 1940-1945, en pleine Seconde Guerre mondiale

L’année 2017 marque son intérêt pour Winston Churchill: en effet, quelques mois après la sortie du biopic éponyme de Jonathan Teplitsky dans lequel l’homme d’état britannique est interprété par Brian Cox, Gary Oldman à son tour endosse le costume du politicien en délivrant une performance incroyable et impressionnante de justesse et de précision.

Ecrit par Anthony McCarten, le scénario dévoile les heures sombres et cruciales durant lesquelles des décisions doivent être prises, au risque de sacrifier des milliers d’êtres humains. Le spectateur pénètre dans les coulisses de l’état en contexte de crise. Winston Churchill est nommé premier ministre suite à la démission forcée de Neville Chamberlain le 10 mai 1940.

Obtenant ce poste plus par défaut que par conviction, il est détesté par une grande partie de ses collègues du parti conservateur: ses ennemis ne sont pas seulement Hitler et Mussolini mais également Chamberlain et Halifax. Même le roi George VI (Ben Mendelsohn) se méfie de lui. Ce dernier apparaît par ailleurs comme un souverain las et distant - un homme plus froid et plus triste que la version incarnée par Colin Firth dans Le Discours d’un roi.

Autant dire que la situation est tendue, que les rapports militaires frisent la catastrophe. Aussi, ce premier ministre émotif, un cigare en permanence aux lèvres et déjeunant au whisky, ne peut pas faire l’unanimité. Il doit surmonter ses doutes et sa frustration tout en tentant de choisir entre deux mauvaises options: en effet, alors que les forces d’Hitler envahissent la région de Dunkerque, doit-il entrer en guerre contre les nazis ou négocier avec ces derniers une paix humiliante en acceptant leurs conditions?

Churchill peut compter toutefois sur le soutien inébranlable de son épouse Clementine (Kristin Scott Thomas) qui a accepté son rôle de place secondaire dans la vie publique de son mari. A la fois encourageante et apaisante, elle le stimule tout en l’entourant de sa bienveillance. Il est par ailleurs admiré et aimé des femmes: sa secrétaire Elizabeth Layton (Lily James) tape sa correspondance tout en affrontant ses colères. Admirative et intimidée, elle l’aide à garder le moral dans les moments les plus difficiles.

Joe Wright pose un regard positif sur le personnage: il se concentre certes sur son caractère tourmenté avec ses failles et ses faiblesses, mais il insiste sur son côté sympathique et intelligent, contrairement au Churchill de Teplitsky, qui le dépeint comme un vieillard proche de la sénilité, alcoolique et totalement dépressif.
La reconstitution est magnifique, aussi bien sur les champs de bataille que dans les séances parlementaires. Quant à Gary Oldman, il aura passé plus de 200 heures de maquillage pour se glisser dans la peau de cet homme, une des figures la plus vénérée ou la plus détestée mais certainement la plus étudiée du 20e siècle.

Nadia Roch

Appréciations
NomNotes
Nadia Roch 17
Photos et bande annonce

Synopsis
Darkest Hour s'intéresse à une partie de la vie de Winston Churchill, à partir de mai 1940, lorsqu'il devient Premier ministre en pleine Seconde guerre mondiale.
© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro