Godzilla x Kong: Le Nouvel Empire

Affiche Godzilla x Kong: Le Nouvel Empire
Réalisé par Adam Wingard
Titre original GODZILLA X KONG: THE NEW EMPIRE
Pays de production États-Unis
Année 2024
Durée
Genre Science-fiction, Action
Distributeur Warner Bros
Acteurs Rebecca Hall, Dan Stevens, Brian Tyree Henry, Rachel House
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 920

Critique

Rien de nouveau sous le soleil du cinéma à grand spectacle servi par Hollywood. Godzilla x Kong s’inscrit pleinement dans la boursouflure dans laquelle s’est engagée l’industrie culturelle depuis l’émergence du MCU. La proposition est ici plus quantitative que qualitative: il en faut toujours plus. Toujours plus de dégueulis d’effets spéciaux censément impressionnants, de machinerie sonore pachydermique, de combats bourrins et désincarnés. Après King Kong, Godzilla contre King Kong, il faut maintenant que Godzilla et Kong s’allient avec les humains contre un ennemi commun qui vient du creux du globe terrestre, démultipliant ainsi les possibilités d’affrontements entre les monstres. Nous trouverons au menu une orgie de destructions de différents environnements urbains et monuments - le Colisée de Rome, les pyramides d’Égypte et le Christ rédempteur de Rio sont anéantis. Il pourrait certes y avoir un plaisir régressif dans ce grand foutoir, mais nous percevons trop le cynisme derrière l’entreprise pour véritablement lâcher les chevaux et nous abandonner au fameux «plaisir coupable». Il semble qu’il n’y ait ici même plus de volonté d’écrire un personnage, et que l’industrie méprise à ce point le spectateur qu’elle croit le rassasier par sa surenchère visuelle. Or le repas s’avère nauséeux.

Et même si nous épousons la grille d’évaluation de l’adversaire, nous constatons là encore un ratage: certains fonds verts sont extrêmement voyants, ringardisant à l’avance des images pourtant supposées être à la pointe du savoir-faire technologique hollywoodien.

Tobias Sarrasin

Appréciations

Nom Notes
Tobias Sarrasin 5