Je voulais me cacher

Affiche Je voulais me cacher
Réalisé par Giorgio Diritti
Titre original Volevo nascondermi
Pays de production Italie
Année 2019
Durée
Musique Marco Biscarini
Genre Drame, Biopic
Distributeur Xenix
Acteurs Elio Germano, Oliver Ewy, Leonardo Carrozzo, Pietro Traldi, Orietta Notari, Andrea Gherpelli
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 855

Critique

C’est le destin d’un peintre étonnant qui nous est narré dans Je voulais me cacher. Adopté par des parents suisses mais italiens d’origine, Antonio Ligabue est renvoyé en Italie en 1919 à la suite d’une altercation dans la ferme où il travaille. Souffrant de graves troubles psychiatriques, il vit tout d’abord en ermite sur les rives du Pô, puis dans un hospice où il se découvre un certain talent pour la peinture naïve jusqu’à devenir un Douanier Rousseau transalpin.

Dommage que ce film biographique très académique ne se contente que d’aligner une succession d’épisodes de la vie de l’artiste, sans chercher à en faire un récit. Le film n’intéressera donc probablement que les connaisseurs de cet étrange artiste. L’incarnation de Ligabue par l’acteur Elio Germano est fatigante, tant elle collectionne les tics de la performance visant à récolter des récompenses: personnage estampillé du label «ayant réellement existé», troubles psychiques, couches de maquillage afin de couvrir une période de vie de plus de quarante ans… et ça marche! Le Jury de la Berlinale 2020 (voir CF n. 830) s’est laissé berné en lui offrant l’Ours d’argent du meilleur acteur.

Blaise Petitpierre

Appréciations

Nom Notes
Blaise Petitpierre 6