Samsam

Affiche Samsam
Réalisé par Tanguy De Kermel
Titre original Samsam
Pays de production France
Année 2019
Durée
Musique Eric Neveux
Genre Animation, Famille
Distributeur Impuls
Acteurs Lior Chabbat, Isaac Lobé-Lebel, Jérémy Prevost, Sébastien Desjours, Léopold Vom Dorp, Victoire Pauwels
Age légal 6 ans
Age suggéré 6 ans
N° cinéfeuilles 827
Bande annonce

Critique

Sorti de l’imagination de l’illustrateur Serge Bloch, SamSam, le petit super-héros qui n’a pas encore trouvé son pouvoir, a d’abord fait l’objet d’une BD destinée à un très jeune public, puis d’une série de dessins animés, avant de devenir le héros de ce film. Il nous est déjà arrivé à plusieurs reprises de penser, en voyant des adaptations de bandes dessinées au cinéma, que certains héros auraient eu tout intérêt à rester dans leurs livres plutôt que de tenter le grand écran. En voici une nouvelle et spectaculaire preuve

Car rien ne fonctionne vraiment dans ce film. Une histoire brouillonne, que l’on doit certainement être trop jeune à 3 ans et trop âgé à 4 pour s’y intéresser. Le petit SamSam va donc partir à la recherche de ses super-pouvoirs, dans et autour de sa planète, en croisant un roi malfaisant et sa fille. Des personnages trop nombreux et pas très clairs, qui s’expriment trop vite. Le cinéaste a-t-il oublié que dans un livre, les enfants peuvent s’arrêter à volonté sur un dessin ou une réplique? De trop longs moments où l’on disserte sur le pipi au lit ou le vomi cosmique. Même les quelques «messages» éducatifs de rigueur dans les films pour enfants sont simplistes. Certes, quand on a un ami, il faut toujours lui dire la vérité. Mais à part ça, pas grand-chose. De plus, l’animation, quoique soignée, laisse un goût d’inachevé. Plutôt que d’y voir un réel point de vue esthétique, elle donne l’impression d’assister à un étrange mélange entre Les Minions, Shrek et Le Roi et l’oiseau.

Il y a peu de temps sortait Paddy, la petite souris, une œuvre destinée à un public se trouvant approximativement dans la même tranche d’âge que celui des lecteurs de SamSam. Paddy était un joli bijou, malgré une histoire et une animation bien plus simplistes qu’ici. SamSam, lui, n’est pas parti pour marquer durablement les spectateurs, quelle que soit leur année de naissance.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 5