Rambo: Last Blood

Affiche Rambo: Last Blood
Réalisé par Adrian Grunberg
Titre original Rambo: Last Blood
Pays de production U.S.A.
Année 2019
Durée
Musique Brian Tyler
Genre Action
Distributeur Ascot Elite
Acteurs Sylvester Stallone, Paz Vega, Sergio Peris-Mencheta, Adriana Barraza, Óscar Jaenada, Yvette Monreal
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 820
Bande annonce

Critique

John Rambo vit désormais dans un ranch en Arizona avec son amie Maria et sa petite-fille Gabrielle, que Rambo a élevée à la mort de sa mère, alors que son père l’avait abandonnée. Avant de partir pour l’université, la jeune fille désire revoir une ultime fois ce dernier, qui a déménagé au Mexique. Mais les choses tournent mal, et Rambo va devoir se lancer dans une nouvelle croisade meurtrière.

Voici un énième film où la vengeance sanglante tient le beau rôle et encore un film où le Mexique est dépeint comme l’enfer sur Terre. Mais l’originalité dans tout ça? Elle ne pointe pas le bout de son nez. L’intrigue est prévisible, à moins de n’avoir vu aucun des films sortis ces dernières années mettant en scène des cartels ou un homme voulant rendre sa propre justice.

Le point de départ était pourtant intrigant, laissant entrapercevoir les failles, le côté vulnérable du fameux Rambo, sur le plan physique comme émotionnel (même si sa dimension «le choc post-traumatique de la guerre m’a détruit, je veux sauver tout le monde mais je n’y arrive pas» paraît un peu vu et revu). Toutefois, on retombe vite dans un schéma attendu et ennuyeux malgré l’action, qui fait passer à la trappe des personnages qui auraient pourtant mérité d’être plus approfondis, comme celui de la journaliste enquêtant sur le cartel ayant enlevé Gabrielle. La séquence la plus emblématique du film montre un Rambo préparant des pièges et un véritable arsenal dans des tunnels faisant penser aux tranchées, ce qui laisse présager du massacre à venir. Et sur ce point, les spectateurs ne seront pas le moins du monde déçus.

Ce dernier Rambo en date est donc à réserver aux fans de la saga et du genre, qui ne sont pas blasés des réalisations où résonnent les coups de feu tirés en pleine tête, le bruit de la chair qui se déchire sous un couteau ou encore des explosifs transformant les méchants Mexicains en brouillard écarlate.


Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Amandine Gachnang 9
Philippe Thonney 8