Ni une ni deux

Affiche Ni une ni deux
Réalisé par Anne Giafferi
Titre original Ni une ni deux
Pays de production France
Année 2019
Durée
Musique Jean-Michel Bernard
Genre Comédie
Distributeur Pathé Films
Acteurs Mathilde Seigner, Arié Elmaleh, Marie-Anne Chazel, Nicolas Briançon, François-Xavier Demaison, Vincent Regan
Age légal 6 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 813
Bande annonce

Critique

Du déjà-vu, voilà comment résumer en deux mots le dernier film d’Anne Giafferi : un scénario peu original et plus que téléphoné d’une histoire de jumelles séparées à la naissance qui vont ensuite finir par échanger leur vie. Une énième comédie française à l’humour basé sur les stéréotypes et le sexisme ambiant, ce qui commence à devenir très fatigant.

Laurette, amicale coiffeuse sur la place du village d’Aix-en-Provence, ressemble comme deux gouttes d’eau à Julie Varenne, grande actrice acerbe qui, après avoir fait une réaction allergique lors de sa chirurgie esthétique du visage, se voit dans l’impossibilité de tourner son prochain film. Par la rencontre, quelques jours avant l’incident, de celle qui se révélera être sa sœur jumelle, Julie décide de l’engager comme sosie afin de pouvoir assurer le tournage des premières scènes. Vu à maintes et maintes reprises, cet arc narratif est ici sans intérêt, et n’apporte pas grand-chose au spectateur. Le message du film est simpliste, je laisse le choix au public: il ne faut pas se baser sur les apparences et/ou il faut aimer son prochain.

Par ailleurs, et sans surprise, une amourette hétérosexuelle prend forme sur le tournage, tandis que les coiffeuses préparent leur prochain ragot, que la mère adoptive de Julie a deux occupations principales: être dans la cuisine et faire des commentaires à sa fille sur son âge et/ou sa beauté vieillissante. Ces clichés qui semblent faire le succès de la comédie française de bas étage sont à éviter à tout prix!

Une seule note positive pour Arié Elmaleh incarnant Guillaume, le chauffeur privé de Julie, aussi froide et désagréable qu’un dimanche après-midi de novembre sous une pluie-neige incertaine. Son jeu d’acteur est bien plus crédible que celui du reste du casting entier, même lorsqu’il noue une liaison avec Laurette, la coiffeuse simplette qui aime faire la bise à tout le monde. En bref, ce film n’est pas à recommander aux spectateurs désireux de soutenir des films qui vont un tout petit peu plus loin que le bout de leur nez. Et à ceux qui diront que l’on ne peut plus rire de rien, tentons d’aller au-delà des blagues sur le genre, l’âge, la classe sociale, la couleur de peau, au moins juste pour essayer…


Camille Mottier

Appréciations

Nom Notes
Camille Mottier 5