Les Bonnes intentions

Affiche Les Bonnes intentions
Réalisé par Gilles Legrand
Titre original Les Bonnes intentions
Pays de production France
Année 2018
Durée
Musique Armand Amar
Genre Comédie dramatique
Distributeur Frenetic
Acteurs Philippe Torreton, Michèle Moretti, Agnès Jaoui, Alban Ivanov, Tim Seyfi, Claire Sermonne
Age légal 8 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 801
Bande annonce

Critique

Agnès Jaoui (Isabelle) a la tête de l’emploi, celle d’une femme qui se donne sans compter aux autres jusqu’à en oublier son conjoint et leurs deux enfants adolescents, fille et garçon, qui mériteraient quelque attention.

Toute son énergie passe auprès d’immigrés auxquels elle tente bénévolement d’enseigner le français, avec pour conséquence le délitement progressif de sa vie relationnelle.

Le propos surligne bien sûr tel élément de langage ou tel cliché accolé aux gens vivant des situations de précarité. On qualifie de «petite» l’étrangère qui fait des ménages, on joue sur les accents et les stéréotypes comme sur celui de la jeune femme (forcément) «fatale» venant de l’est, tout en culpabilisant son entourage «bobo» en matière d’écologie. Le problème est qu’à s’investir tête baissée dans l’humanitaire sans prendre garde à ses proches, dont elle ne se souvient que lorsqu’ils lui sont utiles, cette quinquagénaire finit par faire de la fuite en avant, avec les meilleurs arguments du monde, et ce d’autant plus que l’association qui l’emploie lui préfère une autre collègue mieux formée. Toutefois Isabelle ne s’avoue pas vaincue, au contraire. Ainsi va-t-elle même perdre ses repères éthiques, jusqu’à s’allier à un moniteur d’auto-école peu scrupuleux, afin d’aider ses élèves à obtenir un permis de conduire, véritable sésame lors de la recherche d’un emploi. Cette femme au grand cœur s’emballe donc et devra faire face à la résistance des siens pour prendre conscience qu’on risque l’aveuglement à tant vouloir le bien des autres.

Pétri de bonnes intentions, le propos de cette comédie amère finit par lasser ou par glisser vers des situations fort improbables qui dénaturent ou en tout cas amoindrissent la satire sociale.


Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Serge Molla 11
Georges Blanc 2