Le Jour de mon retour

Affiche Le Jour de mon retour
Réalisé par James Marsh
Titre original The Mercy
Pays de production Grande-Bretagne
Année 2018
Durée
Musique Jóhann Jóhannsson
Genre Drame
Distributeur Impuls
Acteurs Rachel Weisz, Colin Firth, David Thewlis, Ken Stott, Jonathan Bailey, Adrian Schiller
Age légal 8 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 786
Bande annonce

Critique

Basé sur une histoire vraie, ce film revient sur le fait tragique qui a marqué les passionnés de courses maritimes en 1968. Donald Crowhurst (Colin Firth), un doux rêveur passionné par la voile, réussit à convaincre sa famille et des sponsors de le soutenir dans un projet fou: participer à la première course en solitaire autour du monde, manifestation organisée par le Sunday Times. Père de famille comblé mais au bord de la faillite avec son entreprise, il perçoit la possibilité, grâce à ce défi, de se sortir de sa situation délicate tout en réalisant un exploit. A force de persuasion, il trouve un entrepreneur prêt à financer la construction de son bateau, avec l’obligation toutefois de soit le rembourser, soit de remporter l’épreuve. Par manque de ressources financières, le voilier n’a pas l’armature suffisamment solide et élaborée pour affronter les intempéries du Cap Horn où même les aventuriers les plus chevronnés craignent de se rendre. Et malgré un manque évident de préparation, la peur au ventre en réalisant qu’il n’est pas prêt à affronter une telle compétition, il prend néanmoins le départ, poussé par son financier.

Durant tout le périple, on assiste à l’extrême solitude de ce navigateur du dimanche, qui n’a d’autre choix que de faire face à des décisions terribles: renoncer et se ruiner, risquer sa vie pour ne pas perdre la face, ne pas décevoir son entourage au péril de son existence. Cet homme naïf, coincé par les investisseurs, manipulé par des journalistes sans scrupules à l’affût d’un scoop sensationnel, est pris au piège et va peu à peu sombrer dans la folie…

Ce drame dénonce le pouvoir des medias et la dictature du profit qui vont à l’encontre de la sécurité et du bien-être de l’être humain. Il donne à réfléchir sur les conséquences de l’isolement face aux éléments naturels qui se déchaînent. Un film intéressant mais finalement d’une infinie tristesse…


Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 12
Philippe Thonney 12