Downsizing

Affiche Downsizing
Réalisé par Alexander Payne
Titre original Downsizing
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Musique Rolfe Kent
Genre Comédie, Science fiction
Distributeur waltdisney
Acteurs Matt Damon, Udo Kier, Christoph Waltz, Kristen Wiig, Hong Chau
Age légal 8 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 782
Bande annonce

Critique

Afin de lutter contre la pollution et les effets néfastes de la surpopulation, des scientifiques mettent au point une méthode pour diminuer la taille des humains qui le souhaitent, les ramenant à une douzaine de centimètres. Ces volontaires se voient offrir la possibilité de vivre désormais dans le luxe et le confort. Le personnage joué par Matt Damon va se laisser tenter, et n’est évidemment pas au bout de ses surprises. Par cet excellent postulat de départ, garantissant de pouvoir aborder des sujets graves et actuels dans un cadre drôle et surprenant, la première heure est très réussie. Ce mélange efficace entre un épisode de la Quatrième dimension et The Truman Show est étonnant, bien réalisé et atteint son but d’observation et de réflexion.

Puis le film commence à tourner en rond, et le spectateur de plonger dans la somnolence. Le cinéaste a voulu aborder trop de sujets et ne va finalement au bout d’aucun d’entre eux. D’autre part, le récit est traité de manière trop réaliste, trop premier degré pour qu’il reste la fable qu’il était au début. Et le discours, devenant parfois moralisateur, pourrait être tenu par n’importe qui: le fait que les personnages sont de très petite taille devient de moins en moins important (on finit même par l’oublier), et c’est dommage. Alexander Payne a voulu enrichir un scénario qu’il ne fait finalement que diluer, erreur fréquente chez les scénaristes.

La fin renoue avec l’émotion et la sincérité, grâce à une très jolie idée (le mystérieux tunnel menant à une nouvelle vie souterraine dont les minis ne pourront pas revenir) et surtout grâce à une actrice inconnue et prodigieuse, Hong Chau, qui est le point fort du film. Christoph Waltz fait son numéro habituel mais réussi, et on a toujours plaisir à revoir Udo Kier. Quant à Matt Damon, il ne joue ni bien ni mal, il n’a pas grand-chose à faire, et être là lui suffit.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 10
Nadia Roch 12