Brooklyn Yiddish

Affiche Brooklyn Yiddish
Réalisé par Joshua Z. Weinstein
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Musique Dag Rosenqvist, Aaron Martin (III)
Genre Drame
Distributeur looknow
Acteurs Menashe Lustig, Ruben Niborski, Yoel Weisshaus, Meyer Schwartz
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
Bande annonce

Critique

Manteaux noirs, chapeaux noirs, une tresse de chaque côté des visages barbus, les premières images de Brooklyn Yiddish ne laissent planer aucun doute: on va vivre chez des Juifs orthodoxes hassidiques. Le film, tourné en yiddish, raconte l’histoire de Menashe (Menashe Lustig, dans son propre rôle), un père qui a perdu sa femme et se bat pour que son fils Ruben (Ruben Niborski) puisse continuer à vivre avec lui, ce que l’interprétation stricte de la Torah lui interdit. Pas possible en effet de le faire sans se remarier. Menashe va pourtant tenter de garder Ruben auprès de lui, mais sera accusé de «non-orthodoxie». Le film parle de foi et de contraintes religieuses, de défense de la paternité et de mise en cause de la liberté individuelle.

Brooklyn Yiddish raconte donc la véritable histoire de Menashe Lustig qui, après la mort de sa femme, a travaillé dans une épicerie du quartier new-yorkais de Borough Park, tout en tentant de garder contact avec son fils. Une relation fragile, menacée, bien mise en évidence par le réalisateur de ce long métrage qui se présente comme une sorte de docu-fiction.

Joshua Z. Weinstein s’est fait connaître comme directeur de la photographie sur de nombreux documentaires et c’est avec son talent d’observateur qu’il a cherché à décrire cette communauté hassidique. Il accompagne ses personnages à bonne distance, en longue focale, ce qui permet au spectateur d’être toujours bien placé. Le soin apporté aux décors réussit à rassembler la communauté dans une sorte de huis clos assez étouffant. Le rôle des femmes est par ailleurs strictement limité, quand elles ne sont pas elles-mêmes tout simplement éjectées de cette société ultra-conservatrice. Le personnage principal est intéressant à plus d’un titre: indépendant sur le plan financier, il est complètement mis sous pression par sa famille.

Brooklyn Yiddish - le film a obtenu de nombreuses distinctions dans les Festivals de Deauville, Sundance et Berlin - est une tranche de vie finement décrite, précise dans ses détails, émouvante dans plusieurs scènes et intelligemment incarnée par Menashe Lustig qui interprète et rejoue sa propre existence.

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 17