Profil

Conducta

Affiche Conducta
Réalisé par Ernesto Daranas
Pays de production Cuba
Année 2014
Durée
Musique Juan Antonio Leyva, Magda Rosa Galbán
Genre Drame
Distributeur trigonfilm
Acteurs Alina Rodriguez, Yuliet Cruz, Armando Miguel Gómez, Silvia Aguila, Miriel Cejas
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 718

Critique

On a beau dire que, sous des latitudes ensoleillées, la misère saute moins aux yeuy, le long métrage du réalisateur et critique cubain Ernesto Daranas nous cueille à l'estomac en nous faisant entrer dans un quartier sinistré par 25 ans de crise économique à La Havane. C'est le biotope de jeunes délinquants potentiels dont Chala (Armando Valdés Freire), gamin qui ne déparerait pas dans un roman de Zola. Sa mère, alcoolique et toxicomane, est incapable de gérer son foyer; son père ne veut pas le reconnaître; il survit d'expédients (élevage de pigeons, entraînement de chiens de combat). Heureusement, deux bonnes fées veillent sur lui: Carmela (Alina Rodriguez), institutrice proche de la reraite qui a enseigné tout le monde, et Yeni (Yuliet Cruz), une première de classe pas bêcheuse.

«Conducta», cela signifie la conduite, le comportement; cela désigne aussi la maison de correction («la redresse» de chez nous autrefois) dont Chala est menacé par une jeune enseignante plus à cheval sur le règlement que sur une éducation du coeur. Il faut voir ce gamin, que ses conditions de vie font mûrir trop jeune, louvoyer entre amour et délinquance, écartelé par un modèle macho et une figure masculine plus humaine. Excellent dans sa direction d'acteurs, portant un regard fraternel sur ses compatriotes, Ernesto Daranas fait le cadeau d'un récit bouleversant et positif.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 18