Edge Of Tomorrow

Affiche Edge Of Tomorrow
Réalisé par Doug Liman
Pays de production U.S.A., Australie
Année 2014
Durée
Musique John Powell, Christophe Beck
Genre Science fiction, Action
Distributeur foxwarner
Acteurs Brendan Gleeson, Bill Paxton, Tom Cruise, Emily Blunt, Charlotte Riley
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 703
Bande annonce

Critique

Le dernier blockbuster de la Warner ne déroge pas aux règles en usage: extraterrestres immondes, héros immortels, guerre mondiale et apocalypse planétaire, on n’en sort pas. Dans ce futur proche, les hordes de mutants s’appellent ici les Mimics et aucune armée de notre vieille Terre n’est à même de rivaliser avec ces insectes géants,amphibies et volants, doués de pouvoirs télépathiques. Le monde entier semble à leur merci et les morts se comptent par millions.

Les forces militaires de notre planète vont pourtant s’unir et le lieutenant-colonel Bill Cage (Tom Cruise) décide de reprendre du service. Esprit original, mais étiqueté suspect par un de ses supérieurs, il est bouté en première ligne d’une bataille perdue d’avance. Il y laisse sa peau. Mais…se réveille étrangement avantladite bataille. Retour en arrière donc, il ressuscite, bénéficiantd’une «faille spatio-temporelle» (sic). Rebelote, il survivra dès lors à toutes ses morts ultérieures. Une autre figure militaire, féminine celle-là, fera son apparition dans l’intrigue: Rita Vrataski (EmilyBlunt) bénéficiera elle aussi des mêmes capacités de résurrection que Cage. On peut deviner la suite, le cycle est ainsi amorcé, le spectateur appréciant ou non les déluges de feu et de sang et le chaos ambiant.

Le cinéaste n’a pas lésiné sur les décibels (la bande sonore assomme), sur les décors (effets spéciaux surprenants, il faut le relever) et sur les armements (futuristes et sophistiqués). La caméra s’agite enpermanence et le vacarme perdure pendant près de deux heures.
Cage se montrera finalement plus finaud que les meilleurs «guerriersaliens» et la Terre survivra. Jusqu’au prochain désastre, déjà prêt sans doute à squatter nos écrans.

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 7