Un week-end à Paris

Affiche Un week-end à Paris
Réalisé par Roger Michell
Pays de production Grande-Bretagne
Année 2013
Durée
Musique Jeremy Sams
Genre Comédie dramatique
Distributeur frenetic
Acteurs Jim Broadbent, Jeff Goldblum, Xavier de Guillebon, Olly Alexander, Lindsay Duncan
Age légal 12 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 698
Bande annonce

Critique

Nouveau week-end pour Roger Michell (Coup de foudre à Nothing Hill, 1998). Après Week-end royal (2013) passé avec  le président  étasunien Roosevelt et le souverain britannique Georges VI, le réalisateur anglais revient à une classe sociale plus banale.
Deux universitaires londoniens, Nick et Meg Burrows, au seuil de la retraite, s’offrent un week-end à Paris pour leur anniversaire de mariage. Ils comptent ranimer les souvenirs de leur  lune de miel. Mais Paris a-t-il changé? Ou auraient-ils perdu  leurs repères? Toujours est-il que les ennuis classiques du voyage à l’étranger  troublent l’équililbre de leur couple et remet en question bien des acquis.
C’est un plaisir de retrouver Jim Broadbent, fidèle acteur de Mike Leigh, dans ce rôle de vieux professeur déconfit par la vie. Aux côtés de Lindsay Duncan, il revoit son passé à l’aune de ses ambitions de jeunesse et de celles de sa femme sans jamais manquer de réalisme. Pas facile de vieillir! Pas facile de constater ses échecs et de comptabiliser ses ratages.
On croirait entendre Woody Allen, sinon que l’Etasunien y met davantage de brio. Michell, plus sage, gaspille quelques scènes. Les bonnes idées du scénario sont parfois escamotées et ses plaisanteries convenues. Mais la comédie touche juste sur bien des points. Que reste-t-il à un couple qui a élevé ses enfants et se voit acculé à la retraite professionnelle? Prendre du bon temps en ne payant pas ses factures? Autrement dit, en ayant le courage de se singulariser, semble répondre Roger Michell. Mike Leigh a donné une vision plus réconfortante de la soixantaine: pour la sérénité de nos vielles années, revoyons Another Year (2010), avec le même Jim Broadbent…

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 12
Daniel Grivel 12
Nadia Roch 11
Anne-Béatrice Schwab 11
Georges Blanc 16