Week-ends

Affiche Week-ends
Réalisé par Anne Villacèque
Pays de production France
Année 2014
Durée
Genre Comédie dramatique
Distributeur agorafilms
Acteurs Jacques Gamblin, Noémie Lvovsky, Karin Viard, Ulrich Tukur, Aurélia Petit
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 697
Bande annonce

Critique

Depuis qu’ils se connaissent, Ulrich et Sylvette (Ulrich Tukur et Noémie Lvovsky), Jean et Christine (Jacques Gamblin et Karin Viard) se sont mariés, ont eu des enfants et deviennent voisins, chaque week-end, dans leurs maisons de Normandie. Cela fait trente ans maintenant.  Et voilà que Jean et Christine se séparent. Les sentiments qui lient les quatre adultes sont tiraillés. Ulrich et Sylvette, dont le mariage est heureux, s’interrogent sur eux-mêmes, en même temps qu’ils tentent de sauver leur relation avec chacun de leurs amis séparés.
Cinéaste depuis 1993, Anne Villacèque est surtout documentariste. Week-ends est son troisième long métrage de fiction. «Il parle de nos peurs, mais aussi de l’amour et du désamour, dit-elle. J’ai voulu déromantiser ces questions et les remettre dans la réalité quotidienne et triviale.»
Seules les saisons changent le décor de cette histoire dans laquelle il ne se passe pas grand-chose de fort, sinon le départ de Jean. Tout le reste se perd dans les détails. On prend le café, on mange ensemble, on arrive, on s’en va, on se couche et on dort mal. Dissimulés par ces va-et-vient, les bouleversements intérieurs peinent à se faire sentir.
Au demeurant, les tensions qui alourdissent l’écran sont parfois inutiles parce qu’elles appuient un récit trop fade. Comme cette algarade sur un parking qui occupe longuement Christine au début du film.  Comme l’inévitable vaisselle qu’on casse. Comme les noms d’oiseaux qui émaillent les conversations téléphoniques….
Il n’est pas facile de parler de sentiments. Dans Week-ends, celui qui y parvient le mieux et le plus joliment est le texte dit par la voix off, sur une belle bande-son…. L’image qui nous ramène au cinéma ne fait que diluer ces phrases en y ajoutant un surplus d’anecdotes.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 12
Daniel Grivel 11
Anne-Béatrice Schwab 14
Philippe Thonney 11