Adieu Berthe - L'enterrement de mémé

Affiche Adieu Berthe - L'enterrement de mémé
Réalisé par Bruno Podalydès
Pays de production France
Année 2012
Durée
Genre Comédie
Distributeur xnix
Acteurs Bruno Podalydès, Denis Podalydès, Isabelle Candelier, Valérie Lemercier, Samir Guesmi
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 661
Bande annonce

Critique

Que la grand-mère décédée s’appelle Berthe, voilà qui donne le ton de cette comédie à l’humour très français. Pourtant, le titre est trompeur et les funérailles annoncées ne dissimulent pas longtemps un problème de ménage à trois; cette thématique-là aussi est très française. Armand (Denis Podalydès) occupe le centre du scénario. Sa femme (Isabelle Candelier) et sa nouvelle amie (Valérie Lemercier) se le disputent sans qu’il parvienne à se décider. La mort de sa «mémé», dont il ne s’était jamais occupé, ne fait qu’emmêler ses sentiments. Mais découvrir qui est la vieille dame lui offrira un répit dont le public va profiter aussi.

Si le fil est souvent lourd, la couture est plutôt bonne; il n’y a pas d’incohérence, tout se tient. Même la première séquence - l’exercice de prestidigitation - trouve son sens à la fin de l’histoire. Pourtant, la finesse manque à ce récit, l’organisation des funérailles par exemple est franchement pénible. Trop de calembours - jeux de mots et jeux d’images -, trop de plaisanteries faciles tuent l’élan de cette comédie qui tente de creuser une question universelle: comment s’arrange-t-on avec les aléas de l’existence?

En revanche, les frères Podalydès ont la main plus heureuse lorsqu’ils essayent de recoller les morceaux du passé. Pour le coup plus délicats, ils donnent de la maison de retraite une image touchante et mélancolique. «S’asseoir sur un banc de jardin et regarder les autres, finalement, ce n’est pas si mal», conclut Armand, réalisant que le temps passe et que lui aussi deviendra vieux.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 12
Daniel Grivel 13
Anne-Béatrice Schwab 12