Pirates! Bons à rien, mauvais en tout (Les)

Affiche Pirates! Bons à rien, mauvais en tout (Les)
Réalisé par Peter Lord
Pays de production U.S.A., Grande-Bretagne
Année 2012
Durée
Musique Theodore Shapiro
Genre Animation, Aventure, Famille
Distributeur Sony Pictures Releasing France
Acteurs Brendan Gleeson, Salma Hayek, Hugh Grant, Ashley Jensen, Russell Tovey
N° cinéfeuilles 655
Bande annonce

Critique

Les studios Aardman et Peter Lord (WALLACE ET GROMIT) frappent un grand coup avec un film d’animation recourant à des personnages en pâte à modeler et à des techniques combinées (assistance par ordinateur et tournage image par image).

Sous le règne de la reine Victoria, le Capitaine Pirate, entouré d’un équipage foireur et foireux, rêve de décrocher le trophée du Pirate de l’Année, au détriment de ses rivaux Liz Cutlass et Black Bellamy. Le périple, qui part de Blood Island, passe par la capture de Charles Darwin, qui découvre que le perroquet mascotte de bord n’est autre que l’unique spécimen vivant du fameux dodo, puis par Londres où le savant espère, grâce à sa trouvaille, être consacré par l’Académie royale des sciences. Ajoutez chasse au trésor et vindicte de la reine qui hait les pirates, et vous avez un «coquetèle» explosif...

Emmenées à un train d’enfer, les 90 minutes semblent passer en un éclair, et on se prend à souhaiter avoir une ou deux paires d’yeux supplémentaires, tant l’écran fourmille de gags et de détails hilarants. Des prodiges d’ingéniosité et de miniaturisation ont été déployés, plus de 200’000 objets confectionnés, plusieurs milliers de bouches différentes pour varier l’expression des personnages. Le générique de fin à lui seul vaut le déplacement - et on se réjouit de disposer du DVD pour pouvoir l’arrêter sur image et détailler les innombrables éléments qui défilent. La distribution des voix (pour ce qui est de la version originale, vue en vision de presse) est excellente; par ailleurs, les cinéphiles apprécieront quelques clins d’œil bienvenus.

Note: 18

Daniel Grivel