Jeanne captive

Affiche Jeanne captive
Réalisé par Philippe Ramos
Pays de production France
Année 2011
Durée
Genre Historique, Biopic
Distributeur Sophie Dulac Distribution
Acteurs Mathieu Amalric, Thierry Frémont, Liam Cunningham, Clémence Poésy, Louis-Do de Lencquesaing
N° cinéfeuilles 637
Bande annonce

Critique

L’arrestation de Jeanne d’Arc et son incarcération vont-elles permettre de saisir le mystère de cette femme qui a conduit Charles VII au trône? Pour traduire ce qui anime au plus profond cette femme si particulière (incarnée avec dignité par Clémence Poésy), la caméra serre de près la Pucelle en sa prison. Ses mobiles d’engagement semblent aussi purs que son corps meurtri suite à une tentative (de fuite?) qui normalement aurait dû se solder par sa mort. Mais le mutisme qu’elle choisit enferme davantage ses geôliers qu’elle-même. Ce n’est donc pas via la parole ou les dialogues que se révélera la véritable Jeanne. D’autant plus qu’elle se tait pour mieux entendre, et surtout se mettre à l’écoute de «ses voix». Philippe Ramos n’est parfois pas loin de la THERESE d’Alain Cavalier, mais hésite à s’en tenir à une telle rigueur. Aussi fait-il le choix d’accorder place à d’autres personnages, hormis celui du capitaine anglais généreux et profond, qui doit la livrer. Ainsi, juste après son exécution, un mystique rendra un dernier hommage à Jeanne (incarné par un Matthieu Amalric habité) et un jeune couple découvrant charnellement l’amour offrira un cantique à la vie qui se poursuit.

Serge Molla