True Grit

Affiche True Grit
Réalisé par Joel Coen, Ethan
Pays de production U.S.A.
Année 2010
Durée
Musique Carter Burwell
Genre Western
Distributeur universal
Acteurs Matt Damon, Jeff Bridges, Josh Brolin, Barry Pepper, Hailee Steinfeld
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 631
Bande annonce

Critique

Considéré comme un classique du western américain, à la fois texte initiatique et étude de la constance de l’esprit humain, le roman de Charles Portis, Mattie ou 100 dollars pour un shérif, paru en 1968, a connu une première adaptation cinématographique et un grand succès en 1969 avec 100 Dollars pour un shérif par Henry Hathaway (avec John Wayne). En écrivant, réalisant et produisant cette nouvelle adaptation, les frères Coen frappent un grand coup et emportent le spectateur, amateur de western ou non.

Dans les années 1870, suite à l’assassinat de son père par le lâche Tom Chaney (Josh Brolin), la jeune Mattie Ross (Hailee Steinfeld) arrive à Fort Smith (dernière ville-frontière en Arkansas avant les terres indiennes) pour identifier le cadavre, régler quelques affaires et s’assurer que le coupable soit poursuivi et jugé. Mais l’assassin s’est réfugié en territoire indien et, face à l’inertie de la justice, c’est elle qui prend les choses en mains et engage Rooster Cogburn (Jeff Bridges) un marshall alcoolique réputé pour avoir la gâchette facile. Ensemble, ils vont poursuivre le meurtrier en fuite et tenter de le trouver avant LaBoeuf (Matt Damon), un ranger texan également à sa recherche pour un autre meurtre. Pour la jeune fille, il s’agit de le ramener vivant afin que justice soit faite.

Mattie a 14 ans, l’intelligence vive, le courage et la ténacité indéfectibles. Cette amazone des temps modernes, qui ne cède jamais, magnifique et indomptable, touche au cœur. Elle a du cran, ne craint rien, loyale et déterminée, juste fragile dans certaines situations parce que plus légère que ses congénères masculins, mais avec le cœur et l’intelligence si larges que c’est elle le «cow-boy» solitaire, synthèse de toutes les quêtes, des rêves les plus fous, personnage définitivement voué à une éternelle solitude.

Avec les différents protagonistes mis en scène dans leur nouvelle épopée, les frères Coen battent le rappel et font surgir de l’imaginaire collectif et de nos mémoires individuelles une cohorte de personnages inoubliables. Malgré le classicisme et les clins d’œil à tant de héros de la planète western, les personnages hauts en couleur de True Grit sont uniques et vont peupler longtemps nos rêves de leur quête illusoire et bienfaisante.

Illusoire, car à quoi bon tous ces cadavres qui jalonnent les chemins d’une justice de plus en plus improbable. Bienfaisante, car Mattie fait ce qu’elle a à faire, au plus près de sa conscience et pour que son idéal de justice soit respecté.

Les plans larges ont une ampleur, une respiration à la mesure des paysages de l’Arkansas et de l’Oklahoma et à la mesure de nos attentes, comblées par tant d’excellence dans l’usage des moyens cinématographiques et la direction d’acteurs juste parfaits. Pas un seul plan inutile, chaque coin de ciel, désert, eau ou forêt est porteur de sens, permettant à chacun d’accomplir son destin. C’est grand, fort et prenant.

En prime, beaucoup d’humour grâce à un regard décalé et une distance acérée, irrévérencieuse, véritable marque de fabrique des frères Coen.

Anne-Béatrice Schwab

Appréciations

Nom Notes
Anne-Béatrice Schwab 18
Daniel Grivel 16
Serge Molla 16
Geneviève Praplan 15
Antoine Rochat 15