I Wish I Knew

Affiche I Wish I Knew
Réalisé par Jia Zhangke
Pays de production Chine, Pays-Bas
Année 2010
Durée
Musique Giong Lim
Genre Documentaire
Distributeur Ad Vitam
Acteurs Hou Hsiao Hsien, Wong Kar-Wai, Rebecca Pan, Tao Zhao, Han Han
N° cinéfeuilles 615
Bande annonce

Critique

Le cinéaste chinois Jia Zhangke (PLATFORM, STILL LIFE) parle de sa ville, Shanghai, fascinante cité portuaire, et rappelle, dans un survol de deux heures, toutes les transformations survenues depuis 1930. Il a convié devant sa caméra une vingtaine de personnalités de Shanghai, de Taipei aussi ou de Hongkong lorsqu’il s’agit d’exilés. Tous les récits qu’elles font de leurs vies professionnelles ou familiales constituent une sorte de roman, en autant de chapitres, en même temps qu’un tableau historique riche et complexe. Cette plongée dans l’histoire du siècle dernier souffre pourtant de sa longueur, malgré les témoignages souvent émouvants de celles et ceux qui ont été bousculés par les événements de l’Histoire. Le réalisateur remonte jusqu’à la création des premières concessions commerciales vendues aux Occidentaux, traverse les conflits avec le Japon, mentionne les luttes avec le Kuo-min-tang, l’arrivée au pouvoir de Mao, la révolution culturelle et ses excès, la nouvelle orientation prise par la Chine après la mort du Grand Timonier, pour en arriver jusqu’à l’Exposition universelle 2010… Mais tout cela est raconté sans grande invention visuelle, sans aucun recours à des archives (on ne voit jamais Mao!): seuls documents d’époque, de nombreuses séquences de films de fiction (d’Antonioni à Wong Kar-wai, en passant par de nombreux autres cinéastes de Shanghai) tournés à partir de 1945.

I WISH I KNEW reste un travail de mémoire et un long rappel du passé.

Antoine Rochat