Ivul

Affiche Ivul
Réalisé par Andrew Kötting
Pays de production France
Année 2009
Durée
Musique Christian Garcia
Genre Drame
Distributeur Ed Distribution
Acteurs Jean-Luc Bideau, Aurélia Petit, Adélaïde Leroux, Jacob Auzanneau, Tchili
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 611
Bande annonce

Critique

Ivul, c’est le patronyme de descendants de Russes blancs établis dans un manoir délabré, quelque part en France. Il y a Andreï (Jean-Luc Bideau), le patriarche farfelu mais attaché à ses terres et à ses arbres («une civilisation se développe lorsque les anciens plantent des arbres en sachant qu’ils ne se reposeront jamais à leur ombre»), sa femme Marie (Aurélia Petit), leur fille Freya (Adélaïde Leroux, remarquée dans FLANDRES, HOME et SERAPHINE) et son frère Alex (Jacob Auzanneau), deux sœurs plus jeunes et Lek, l’homme à tout faire pour ne pas dire serf d’Ivul. Accusé d’avoir eu des gestes interdits sur Freya, Alex, banni de ses terres par son père, n’y met en effet plus les pieds: il se réfugie sur le toit du manoir puis dans les arbres de la forêt toute proche, observant sa famille de loin.

Andrew Kötting, vidéaste britannique et auteur d’installations artistiques, signe ici une œuvre insolite et déroutante, entremêlée d’images de la Russie tsariste, qui reflète un peu le bureau d’Ivul, cabinet de curiosités aussi hétéroclite et encombré que celui de Zola... Un film inclassable, oscillant entre farce et tragédie. A voir comme tel.

Daniel Grivel