Je vais te manquer

Réalisé par Amanda Sthers
Pays de production France
Année 2008
Durée
Genre Comédie, Romance
Distributeur UGC Distribution
Acteurs Fred Testot, Carole Bouquet, Pierre Arditi, Patrick Mille, Anne Marivin
Age légal 10 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 594
Bande annonce

Critique

Rien que pour le visage grave de Carole Bouquet, livré sans fard à la caméra, infiniment vulnérable, rien que pour ses sourires fugaces qui l’illuminent, le premier film de la jeune romancière Amanda Sthers – ex-épouse de Patrice Bruel - vaut un petit détour. L’actrice française apporte une touche d’émotion et de gravité à ce long métrage brouillon qui oscille entre loufoquerie, chronique douce-amère de gens ordinaires se croisant dans un aéroport et vivant peut-être, sans le savoir, un jour décisif de leur vie, et drame de la mort annoncée.

La jeune réalisatrice a tout voulu embrasser. Résultat: un fourre-tout où l’on trouve pêle-mêle un immigré clandestin, de jeunes lesbiennes, un vieux psychanalyste un peu piqué (Michael Lonsdale), une vieille dame romantique (Monique Chaumette) qui se rend à un rendez-vous d’amour, une femme qui ne trouve pas son prince charmant, un écrivain revêche (Pierre Arditi), une brochette de copines genre «Desperate Housewives». On y trouve encore un père divorcé qui ne voit sa fille que pendant les vacances, deux sœurs qui s’écharpent à la moindre occasion, une femme qui va mourir d’un cancer et, cerise sur le baba, un travesti. Décidément, qui trop embrasse mal étreint!