Adieu Gary

Affiche Adieu Gary
Réalisé par Nassim Amaouche
Pays de production France
Année 2008
Durée
Genre Comédie dramatique
Distributeur StudioCanal
Acteurs Jean-Pierre Bacri, Dominique Reymond, Sabrina Ouazani, Yasmine Belmadi, Alexandre Bonnin
N° cinéfeuilles 592
Bande annonce

Critique

On est en France, mais au milieu de nulle part, dans une cité ouvrière qui paraît presque vidée de sa population. Seuls quelques habitants ont décidé de rester, plus par choix que par nécessité, simplement parce qu’ils sont nés là. Parmi eux, Francis, ouvrier consciencieux qui continue d’entretenir une machine dans une usine désormais fermée. Veuf, il a deux enfants, il les aime, mais la communication passe mal. Il y a aussi Samir, récemment sorti de prison et qui ne supporte pas de travailler dans le supermarché de la localité. Ou encore Maria, la voisine, qui vit seule avec son fils José, un garçon qui veut croire que son père - qui a quitté la maison depuis longtemps - est Gary Cooper. Il va l’attendre tous les jours dans la ruelle de ce no man’s land qui ressemble étrangement à un décor de western…

L’atmosphère est celle du désœuvrement, de la morosité économique, des petits trafics douteux. Surgissent pourtant quelques signes d’amitié, quelques esquisses de gestes amoureux, mais le tableau qui nous est offert est celui d’une ville appelée à devenir bientôt fantôme. Le premier long métrage de Nassim Amaouche saisit l’essentiel de ce monde en fin de course avec beaucoup de délicatesse et de poésie. Seules quelques interventions humoristiques de Jean-Pierre Bacri (Francis) permettent au spectateur de se dégager de temps à autre de ce contexte de grisaille et d’abandon.

Antoine Rochat