Gran Torino

Affiche Gran Torino
Réalisé par Clint Eastwood
Pays de production U.S.A.
Année 2008
Durée
Musique Kyle Eastwood, Michael Stevens (V)
Genre Drame, Thriller
Distributeur Warner Bros. France
Acteurs Clint Eastwood, John Carroll Lynch, Geraldine Hughes, Bee Vang, Ahney Her
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 586
Bande annonce

Critique

Lorsqu’il enterre sa femme, Walt (Clint Eastwood) est plus aigri que jamais. Il estime ne rien devoir à ses deux fils et à leurs familles. Non plus qu’au Père Janovich (Christopher Carley) qui a bien compris que cet homme souffre d’un lourd passé. Désormais, Walt va vivre seul avec son chien. Seul dans un quartier que ses compatriotes ont déserté petit à petit, laissant la place aux immigrants asiatiques. Une nuit, il surprend Thao (Bee Vang), le fils des voisins vietnamiens, en train d’essayer de voler la superbe Gran Torino, modèle 1972, qu’il dorlote dans son garage. L’incident va lui valoir des relations inattendues.

«Je pensais mettre une sourdine à ma carrière d’acteur, mais GRAN TORINO m’a offert un rôle de mon âge, qui semblait m’aller comme un gant, même s’il était en réalité très différent de moi.» Le réalisateur touche à deux maux de la société contemporaine, d’une part le racisme lié aux migrations, d’autre part la délinquance des mineurs. Son personnage a fait la guerre de Corée et ses voisins lui renvoient des images qu’il peine à oublier. C’est donc un personnage complexe qu’il doit cerner, soit dans le jeu (un peu trop appuyé), soit dans la mise en scène.

Parfois un peu caricatural, ce film touche surtout par la générosité de Clint Eastwood. On sent l’Américain touché par les difficultés de la vie contemporaine, l’injustice faite aux faibles, le passé impérialiste de son pays, la misère intellectuelle des jeunes. GRAN TORINO ne décroche pas la lune, mais c’est un film bien réalisé, teinté d’humour, riche en rebondissements. Un sympathique moment, en somme. Surtout, le film d’un homme de bonne volonté.

Geneviève Praplan