Personne aux deux personnes (La)

Affiche Personne aux deux personnes (La)
Réalisé par Nicolas, Bruno
Pays de production France
Année 2007
Durée
Musique Nicolas Errera
Genre Comédie
Distributeur StudioCanal
Acteurs Daniel Auteuil, Alain Chabat, Marina Foïs, François Damiens, Aurélie Matéo
N° cinéfeuilles 572
Bande annonce

Critique

Encore une comédie française qui meublera prochainement une soirée petit écran. Pas de miracle: LA PERSONNE AUX DEUX PERSONNES est un film de peu d’intérêt, construit autour d’un Auteuil livré à lui-même, et rien ne pétille vraiment derrière le titre assez singulier (ou pluriel!) de cette production.

Gilles (Alain Chabat), ex-star de la chanson des années 80, meurt dans un accident de voiture causé par un certain Jean-Christian (Daniel Auteuil), petit employé d’une grande entreprise de la Défense. Mais Gilles ne disparaît pas complètement: son esprit bavard s’est logé dans la tête de Jean-Christian qui va se trouver confronté en permanence à cet intrus verbeux et encombrant, qui l’interrompt à tout bout de champ et lui complique l’existence. Il devra pourtant vivre avec.

Les dix premières minutes de cette «comédie-fantastique-farfelue» suffiraient. Le reste n’est que remplissage, logorrhée et dialogues sans intérêt entre Auteuil et la voix de Chabat. Pas de quoi refaire le monde, ni même de se divertir. Les états d’âme des deux personnages n’intéressent personne, leur cohabitation mentale est oiseuse, le comique de situation fait défaut et tout cela ne ressemble guère à du cinéma. Auteuil - sur les épaules duquel repose tout le film - en fait des tonnes et nous fatigue. Chabat réussit son petit tour de piste de trois minutes, puis s’en va (à moitié seulement, puisqu’il faudra l’entendre jusqu’à la fin). Marina Foïs, dans un rôle de composition, essaie de tirer son épingle du jeu (on compatit). On suggérera aux deux faiseurs (inconnus) de ce film, Nicolas et Bruno, transfuges semble-t-il de Canal+, d’y retourner au plus vite.

Antoine Rochat