Plus beau des combats (Le)

Affiche Plus beau des combats (Le)
Réalisé par Boaz Yakin
Pays de production U.S.A.
Année 2000
Durée
Musique Trevor Rabin
Genre Drame, Historique
Distributeur Gaumont Buena Vista International (GBVI)
Acteurs Denzel Washington, Will Patton, Wood Harris, Ryan Hurst, Donald Faison
N° cinéfeuilles 413
Bande annonce

Critique

En 1971, dans la ville d’Alexandria en Virginie, la situation est très tendue entre les communautés blanches et noires. A tout moment l’explosion peut se produire.

L’équipe de football américain des lycées est le fleuron de la ville. Dans cette situation raciale instable, un Noir, Herman Boone (Denzel Washington, remarquable), est nommé coach principal de l’équipe des Titans. Malgré toutes les oppositions, il prend la place d’un Blanc renommé qui accepte de devenir son adjoint. Tous deux vont s’efforcer, malgré résistances et difficultés, de former une équipe dans laquelle seront intégrés Blancs et Noirs. Les meilleurs seront sélectionnés pour un «team» soudé, solidaire, volontaire, dynamique…

Ce film, qui dénonce avec force et efficacité préjugés et intolérance, nous laisse un peu perplexes, probablement en raison de notre origine culturelle européenne différente. D’une part, les conflits raciaux tragiques des années 70, vécus surtout dans les Etats du sud des USA, ne peuvent être comparés avec la discrimination raciale ou xénophobe que l’on peut rencontrer chez nous. D’autre part, le football américain, qui est pratiqué dès leur plus jeune âge par les collégiens américains, n’a pas son pendant chez nous. Dès lors, et comme l’essentiel du film tourne pendant 1 h 50 autour de ce sport très violent, l’intérêt, pour nous, est moindre. Peut-être plaira-t-il aux adolescents.

Par contre, le film montre, avec une grande efficacité, la difficulté de l’intégration entre jeunes, Noirs et Blancs, quand les préjugés sont si forts et qu’ils sont encore renforcés par les parents et le monde adulte. Les Américains ont certainement raison de rappeler leur douloureux passé et ceci à travers une histoire authentique vécue par des adolescents. Racisme et discriminations existent toujours, et pas seulement aux USA…

LE PLUS BEAU DES COMBATS est un film typique de la production américaine: scénario solide, réalisation efficace, caractères bien typés, un peu schématiques, avec de bons acteurs et des principes moraux convaincants qui transcendent tout le film!

Ancien membre