5731
critiques de films depuis 1999

Grandes Traversées (Les)

Bookmark and Share
Affiche
Réalisé parDavid Maye
Pays de productionSuisse
Année2017
Durée01:06
GenreDocumentaire
DistributeurAdok
Age légal16 ans
Age suggéré16 ans
N° Ciné-Feuilles778
Critique

Diplômé de l’ECAL, David Maye nous propose avec Les Grandes Traversées un film d’une infinie tendresse et d’une grande violence. Il s’agit d’un documentaire poignant sur la maladie, son impact sur l’humain et sur toute une famille. Même si ce thème a déjà très souvent été utilisé dans des films de fiction avec plus ou moins de bonheur, plus ou moins de voyeurisme, plus ou moins de guimauve, la démarche profondément intime du réalisateur donne à l’ensemble une réalité nouvelle. Il a en effet choisi de filmer pendant des mois ses proches et plus particulièrement sa propre mère dans son combat contre le crabe. Au rythme des saisons dans ce petit village valaisan, le réalisateur suit sa mère au gré de ses visites chez le médecin et de ses petits bonheurs quotidiens, son père qui prend soin d’elle tout en faisant des travaux dans la maison familiale, et sa sœur qui s’apprête à accoucher. Une grande tendresse, donc, imprègne ce film à travers cette famille soudée, à la fois réaliste et optimiste, dont tous les membres refusent que cette maladie prenne toute la place dans les pensées et le quotidien. Mais le film est aussi un coup de poing dans la mesure où, même lorsqu’il parle des projets d’avenir de la famille ou de la naissance de la petite dernière, l’ombre terrifiante de la maladie plane toujours et à chaque instant. Toutefois, il est une leçon de courage. Selon le site internet du film, l’un des titres envisagés pendant la préparation du projet était «Se dire au revoir». Le choix des Grandes Traversées démontre cette envie d’optimisme présente dans la dernière partie, lorsque l’inévitable s’est produit et que la vie reprend ses droits, même si elle a été à tout jamais bouleversée.

Sobre dans sa forme, d’une durée d’une heure, ce film, par ses plans fixes, ses silences et la voix off du réalisateur, fait entrer le spectateur au cœur des pensées, des angoisses et des espoirs.

Philippe Thonney

Appréciations
NomNotes
Philippe Thonney 17
Photos et bande annonce
Synopsis
© 2017 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro