Aaron Paul

Photo de Aaron Paul

Biographie

Aron Paul est le dernier des 5 enfants de Darla et Robert Sturtevant, un pasteur. Très tôt, le petit Paul ambitionne de devenir acteur. Pour ce, il commence par faire du théâtre et se rend à Los Angeles une fois sa scolarité terminée, pour y faire carrière. Après quelques apparitions dans des clips et des publicités, il effectue ses premiers pas devant la caméra dans les méconnus téléfilms "Even the Losers" (1998) et "Locust Valley" (1999).


Il enchaine ensuite les petits rôles dans les séries pendant plus de 10 ans. Parmi elles : Beverly Hills, Melrose Place, Le Protecteur, X-Files : Aux frontières du réel, New York Police Blues, Urgences, Les Experts : Miami, Point Pleasant, entre le Bien et le Mal, Esprits criminels, Bones, etc. Dans Big Love d’HBO (2006-2011), il campe un personnage récurrent aux côtés de Bill Paxton qui porte cette série au scénario original. Une première décisive pour le comédien qui se verra, grâce à cette prestation, proposer plus tard Breaking Bad.


Parallèlement, Aaron tourne également pour le grand écran. Ainsi, il est le fils de Jeff Bridges dans K-Pax, l'homme qui vient de loin et le beau frère de Tom Cruise dans Mission: Impossible III. Dans La Dernière maison sur la gauche, remake du film culte de Wes Craven, il trouve un rôle plus conséquent qu’à son habitude, celui d’un ignoble et violent voyou. En 2012, Aaron Paul incarne le mari d’une Mary Elizabeth Winstead contrainte de faire face à ses problèmes d’alcool dans le film indépendant Smashed, présenté et récompensé à Sundance.


Paul accède à une notoriété soudaine lorsqu’il est choisi pour interpréter Jesse Pinkman dans la série culte Breaking Bad. Dans la peau d’un jeune dealer paumé partenaire de l’impérial Bryan Cranston, le comédien crève l’écran. Le succès de la série, tant public que critique, le propulse ainsi dans la catégorie des visages incontournables du petit écran. Pour sa performance, il est sacré Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique aux Emmy Awards.


Preuve de l'influence de cette série dans sa notoriété et les propositions qui lui sont faites : le comédien tient en 2014 la tête d'affiche du lucratif film d'action Need for Speed, puis enchaîne avec des rôles non négligeables dans le péplum Exodus: Gods and Kings, les thrillers Triple 9 et Opération Eye in the Sky puis le buddy movie Agents presque secrets.


Auteur : Laurent Schenck

A joué dans