Octavia Spencer

Photo de Octavia Spencer

Biographie

Sixième d’une fratrie de sept enfants, Octavia Spencer naît en Alabama. A l’âge de 16 ans, engagée comme assistante sur le tournage de La liberté au bout du chemin, elle découvre le cinéma et décide de suivre les pas de Whoopi Goldberg, actrice principale du film. Les années lycées achevées, elle s’inscrit à l’université d’Auburn, où elle étudie les arts dramatiques.

La carrière d’Octavia Spencer démarre en 1996, avec Le Droit de tuer ?, un drame signé Joel Schumacher, où elle interprète une infirmière. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les débuts de l’actrice sont timides. Elle sera, pendant plusieurs années, cantonnée à des rôles de figuration ou reléguée au second plan. Tantôt infirmière ou agent de sécurité, passagère d’un ascenseur ou serveuse, on l’aperçoit brièvement dans Spider-man (2002), Dans la peau de John Malkovich, ou les séries Roswell et City of Angels.

Toujours dans des rôles minimes, elle apparaît dans La Blonde contre-attaque, Coach Carter, SWAT et le temps d’un épisode dans les séries LAX, Les Experts, Medium ou The Big Bang Theory. En 2007, l’éternelle « second rôle » monte d’un cran avec la fiction télévisée Ugly  Betty, où elle campe Constance Grady, l’agent du service d’immigration dont s’occupe Ignacio (Tony Plana) et qui tente de l’épouser.

En 2008, Octavia Spencer se fait remarquer dans Sept vies, le drame de Gabriele Muccino, porté par un Will Smith en toute sensibilité, où elle incarne - une fois n’est pas coutume, l’infirmière en charge d’Emily (Rosario Dawson). Elle est également à l’affiche de l’adaptation américaine du Dîner de cons, où elle tient le rôle de Madame Rosa.

2011 est l’année de l’actrice. Séduit par sa prestation dans Sept vies, le réalisateur Tate Taylor, avec qui elle avait collaboré dans Pretty Ugly People, lui offre le rôle de sa vie, dans le sublime La Couleur de Sentiment. L’actrice y campe Minny Jackson, une femme de ménage de caractère qui participe avec Aibileen Clark (Viola Davis) à l’écriture d’un livre dénonçant les conditions de travail des noirs, dans une Amérique puritaine et sensiblement raciste. Octavia Spencer s’approprie le personnage, lui apportant humour et délicatesse. Ses efforts payent : pour sa performance, elle est récompensée d’un Oscar. Sa carrière prend dès lors une tournure exceptionnelle.

En 2013, l'actrice tourne sous la direction du Coréen Joon-ho Bong, dans le film post-apocalyptique Snowpiercer, où elle campe Tanya, une mère aimante qui se voit privée de son fils. Elle rejoint alors la révolution orchestrée par la classe pauvre menée par Chris Evans. La même année, elle défend le brillant Fruitvale Station, succès du cinéma indépendant, sous les traits de Wanda, la mère d’Oscar (Michael B. Jordan). L’année suivante, elle retrouve une troisième fois Tate Taylor, pour Get On Up, biopic consacré au roi de la soul James Brown décédé en 2006.

Marc-Emmanuel Adjou

 

A joué dans