Amelle Chahbi

Photo de Amelle Chahbi

Biographie

D'origine marocaine, Amelle Chahbi suit sa formation de comédienne à l'école internationale de théâtre Béatrice Brout. Elle fait ensuite ses premières armes en tant qu’humoriste sur la chaîne Comédie! puis, repérée par Dominique Farrugia, fait un détour par Canal+, où elle officie en tant que Miss Météo. Amoureuse de la scène, elle regroupe une bande d’amis, et ensemble forment la troupe "Barre de rires". Ainsi naît le Jamel Comedy Club, haut lieu du stand-up parisien, où elle fait la rencontre de Fabrice Eboué, Thomas Ngijol, Noom Diawara, Claudia Tagbo et bien d'autres prodiges du one-man-show à la française.

Artiste accomplie, Amelle Chahbi est sur tous les fronts. Au théâtre, elle anime les premières parties de Jamel Debbouze et Tomer Sisley. A la télévision, on la retrouve sur France 4, où elle démontre l’étendue de son talent à travers des parodies désopilantes, et toujours sur Comédie! où elle participe à des émissions de divertissement. Il faut ensuite attendre 2002 pour la voir pour la première fois au cinéma, dans le cultissime Filles perdues, cheveux gras, où il joue un petit rôle.

Très vite, les propositions foisonnent. En 2009, la comédienne multitâche est sollicitée pour prêter sa voix au personnage de Chloé dans le Chihuahua de Berverly Hills, avant de rejoindre Nader Boussandel dans la comédie belge Les Barons où elle incarne la jolie Malika, la journaliste et sœur de Mounir (Mourade Zeguendi) qui fait chavirer le coeur d’Hassan. Suivent, une série de comédies discrètes comme l’adaptation de la bande dessinée Joséphine, où elle est l'amie d'enfance de l'héroïne du même nom campée par Marilou Berry, et Denis, qui fait un flop retentissant. 

En 2012, avec son complice Noom Diawara, elle est à l’affiche d’une pièce à succès mise en scène par Fabrice Eboué et intitulée Amour sur place ou à emporter, abordant le thème des relations interculturelles entre clichés et réalités. Un spectacle qu’elle adapte pour le cinéma en 2014, en revêtant pour la première fois le costume de réalisatrice. La même année, elle fait une apparition remarquée dans Le Crocodile du Botswanga, critique déguisée des dictatures africaines emmenée par ses acolytes du Jamel Comedy Club, Eboué et Ngijol.

Marc-Emmanuel Adjou 

A réalisé

A joué dans