Max Boublil

Photo de Max Boublil

Biographie

Fils unique d'un médecin et d'une scénariste et écrivain, Max Boublil renonce aux études après avoir échoué de justesse au bac. Il commence sa carrière de comédien à la toute fin des années 1990, enchaînant d'abord des petits rôles à la télévision : aussi bien dans des publicités (Crunch, Yop), des séries télévisées (Navarro, Sous le soleil) ou des téléfilms (Les Hirondelles d'hiver, Capitaine Lawrence). Il participe en 1998 à un court métrage sur les troubles involontaires compulsifs (Les Tiqueurs), dans un rôle qu'il reprend en 2004 dans sa version longue T.I.C. (Trouble involontaire convulsif).

Cantonné, au mieux, à des rôles secondaires (Les Amateurs), le jeune homme s'essaie parallèlement au stand-up, et c'est en 2007, avec la mise en ligne de sa chanson humoristique Ce soir... tu vas prendre, qu'il se fait connaître d'un public plus large et rencontre le succès. Alors que sa carrière d'humoriste bat son plein par le biais de nombreux one-man-show hilarants, Jean-Jacques Zilbermann lui propose de prendre part à son long métrage La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy (2009). Dans cette comédie, Max Boublil donne la réplique à Antoine de Caunes.

Après une apparition éclair dans La Vérité si je mens ! 3 (2012), sa trajectoire d'acteur pour le cinéma prend de l'altitude puisque rien qu'en 2013, il rejoint le casting du film choral de Danièle Thompson, Des gens qui s'embrassent, se partage l'affiche de la comédie Les Gamins avec Alain Chabat, et incarne Max, le héros très "boublilien" de Max le millionnaire.

Auteur : Léa Bodin

A joué dans