Alba Rohrwacher

Photo de Alba Rohrwacher

Biographie

Sœur aînée de la scénariste et réalisatrice Alice Rohrwacher, Alba Caterina Rohrwacher de son vrai nom, grandit en Italie où elle se rêve saltimbanque dans un cirque. Pour y parvenir, la jeune femme suit des cours d'acrobatie et de gymnastique, puis intègre une compagnie de théâtre à Florence. La funambule n'a que dix-sept ans et pourtant, elle voit déjà grand. Sa scolarité se poursuit avec des études en médecine et le passage du concours de la prestigieuse CSC, l'école nationale de cinéma de Rome.

C'est au début des années 2000 que l'équilibriste marche sur les pas du cinéma italien : Une romance italienne (2004), Kiss Me Lorena (2005), "Non c'è più niente da fare" (2007). Des petits rôles qui la conduisent en 2007 dans la chronique historique Mon frère est fils unique avec Riccardo Scamarcio. Elle rejoint ensuite l'actrice italienne Margherita Buy à deux reprises, dans Giorni e nuvole et le drame au féminin pluriel Due partite (2009).

C'est véritablement avec La Solitude des nombres premiers, un "film d’horreur centré sur les sentiments, la famille et sur l’émancipation impossible du couple", selon les dires du réalisateur Saverio Costanzo, qu'elle se fait connaître du grand public, et notamment de la France. L'actrice y joue le personnage d'Alice adulte, une jeune fille à l'enfance perturbée et au corps meurtri, que la caméra filme pendant vingt ans.

En 2013 sort dans nos salles L'Homme qui viendra, un drame historique lauréat du David Di Donatello du meilleur film en 2010 et du Prix du jury au Festival international du film de Rome en 2009. La même année, elle rejoint Isabelle Huppert et Toni Servillo dans La Belle endormie de Marco Bellocchio.

Marie Ponchel

A joué dans